Une lutte acharnée que Doiron enlève à Thomas

Ce ne sont pas les chronos qu’il faut retenir de ce 10e 10km de Caraquet, organisé samedi matin. Mais plutôt la lutte acharnée que se sont livrée Jean-Marc Doiron et Bryan Thomas pour la victoire. Le premier l’a finalement remporté sur le second, non sans mal, avec un temps de 34m55s.

«Ç’a été difficile», reconnaît le vainqueur qui a devancé son rival de 37 secondes.

Sur la ligne de départ, le coureur de Moncton ne partait pas confiant.

«J’ai fait deux semaines sans entraînements, en juillet. J’ai seulement repris il y a trois semaines. Bryan et moi nous connaissons bien. Il sait quelles sont mes faiblesses.»

La stratégie de son adversaire était de partir doucement, puis de monter en puissance graduellement.

Les deux hommes n’étaient pas en tête dans les quatre premiers kilomètres.

Ils se sont détachés du peloton à mi-parcours, Bryan Thomas mettant son plan à exécution et creusant l’écart. Ce dernier ne s’en était pas caché. «Je suis venu pour gagner», affirme le jeune de Tétagouche-Nord. Et il était bien parti pour gagner son pari.

Il a été pris d’un point de côté au 9e kilomètre, offrant ainsi à Doiron l’occasion de revenir à la charge.

«On est tous les deux bon au sprint final. J’ai voulu m’accrocher, mais dans les derniers mètres, mon estomac a lâché. J’ai eu un reflux gastrique», raconte Thomas.

Compte tenu de sa préparation, le coureur de Moncton se déclare «très satisfait» d’avoir été le premier à franchir la ligne d’arrivée. Vincent Merriam, de Stratford, a terminé en troisième position.

Hourihan triomphe chez les femmes

Côté femmes, Sacha Hourihan, de Southfield, s’est imposée après 38m04s de course. Il s’agissait de sa première participation à l’épreuve. Le parcours l’a enchantée.

«C’est magnifique, surtout quand on longe la baie. Le vent de face au début faisait du bien. Pour le retour, c’était plus chaud. On l’avait dans le dos.»

Chez les femmes, la victoire du 10km de Caraquet revient à Sacha Hourihan (34m08s). – Acadie Nouvelle: Vincent Pichard

En parallèle du 10km, les inscrits pouvaient prendre part au 5km. Chez les hommes, c’est Jérome Thériault, de Paquetville, qui a mené la danse (18m55s).

L’exploit de la compétition revient à Patty Blanchard. Avec son temps de 19m53s, l’athlète de Dieppe termine en tête du classement féminin (et 3e au classement général). Surtout, elle a explosé le record jusqu’alors établi, qui était de 21m52s.

«C’est de bon augure pour la suite», se réjouit-elle.

Début septembre, en Espagne, Patty Blanchard participera à un championnat mondial des vétérans. Et elle se sent en forme.

Les vétérans ne se laissent pas abattre!

La course à pied est-elle une affaire de jeunes? Les vétérans démontrent le contraire et maintiennent la cadence. Raymond Caissie, de Richibouctou, en est un bel exemple. Il a terminé en deuxième position (19m38s) du 5km de Caraquet, samedi matin.

Sa silhouette grande et élancée ne laisse pas planer le doute: il est taillé pour courir. Son âge: 70 ans. Aussitôt le départ donné, Raymond Caissie a tout de suite senti le podium lui échapper. «C’est parti très vite. À un moment, ils étaient 7 ou 8 devant moi», se rappelle-t-il. Il en fallait plus pour impressionner le septuagénaire qui a continué à son rythme.

À décoller trop vite, on s’essouffle plus vite. C’est ainsi que, lentement mais sûrement, Caissie a remonté ceux qui le précédaient. Il a fini à moins d’une minute du premier, au bout de 19m38s. Le sportif de Richibouctou a commencé à courir à 45 ans.

C’est un habitué des compétitions. Il a participé trois fois au marathon de Boston. Mais il préfère les courtes distances. Jérome Thériault (au centre) a terminé premier (18m55s). Le bronze a été remis à Sébastien Lanteigne (20m36s)

Raymond Caissie (2e), Jérôme Thériault (1er) et Sébastien Lanteigne (3e). forment le podium du 5km. – Acadie Nouvelle: Vincent Pichard

Un succès qui ne s’essouffle pas!
Le succès du 10km de Caraquet se confirme d’année en année. Pour ce 10e rendez-vous, l’événement était plus que jamais une compétition au niveau relevé et un rassemblement populaire.

Vendredi, une cinquantaine de coureurs ont participé à la dernière née des épreuves: un 4km en sentiers, proposé au Club plein air de Caraquet.

La matinée de samedi s’est ouverte par le 1km et le 100m réservés aux enfants. Certains ont été impressionnants. Les champions d’aujourd’hui n’ont qu’à bien se tenir. La relève est annoncée.

Les records d’inscriptions ont été battus dans toutes les épreuves, y compris pour les 5 et 10km.

Le 4km de vendredi était limité à 50 participants. Face à l’affluence, les organisateurs ont autorisé des places supplémentaires.

Au total, plus de 500 personnes ont pris part à l’une des courses mises sur pied.

«C’est exceptionnel», commente Mathieu LeBlanc, le porte-parole du comité organisateur.

Les courses pour enfants ont attiré plus de 200 bambins. Certains ont pris cette compétition très au sérieux, décidés à se faire remarquer. – Acadie Nouvelle: Vincent Pichard