À 70 ans, Raymond Caissie fracasse les records

En dépit de ses 70 ans bien comptés, Raymond Caissie n’en demeure pas moins une véritable force de la nature. En semaine il construit fin seul des toits de maison et les week-ends il bat des records à la course.

Samedi, le septuagénaire de Richibucto-Village a d’abord enregistré un chrono de 19m38s dans le 5 km de Caraquet. Seul le jeune Jérôme Thériault, de Paquetville, a fait mieux que lui avec un temps de 18m55s.

Il est bien dommage que le parcours n’était pas certifié parce que le temps de Caissie était largement suffisant pour battre le record provincial de Phil Booker, soit 21m07s et datant de 2014.

Il s’est toutefois repris de belle façon le lendemain matin en signant un temps de 5m54s lors de l’épreuve d’un mille de Miramichi. Il fracassait du même coup le record canadien de la distance qui appartenait depuis novembre 2017 à l’Albertain Barrie Dargie. Ce dernier avait alors réussi un chrono de 6m16s, ce qui veut dire que Caissie l’a éclipsé de 22 secondes.

«J’aurais pu faire beaucoup mieux si je n’avais pas pris part au 5 km de Caraquet la veille, soutient-il. En courant pour battre Patty (Blanchard), ç’a fait en sorte que je n’avais plus de jambe dimanche matin à Miramichi. Je suis convaincu que j’aurais pu battre le record par au moins 15 secondes de mieux.»

Ça adonne bien, il pourra prouver son point dès dimanche puisqu’une autre course d’un mille sera présentée à Miramichi. Et cette fois-ci, il entend bien prendre la journée de samedi pour se reposer afin d’arriver avec des jambes fraîches.

«Je sais que Patty sera là et il y a des chances pour que Rob Jackson et Michel Cormier y soient aussi. Ça va aller vite. Elle est vraiment rapide Patty, oh-la-la», confie-t-il en riant.

«Dimanche, je vise un chrono entre 5m30s et 5m40s. Et plus tard cet été, j’aimerais essayer de battre le record canadien du 5 km. Je crois vraiment que je peux le briser», mentionne-t-il.

L’actuelle marque canadienne est de 18m31 et elle appartient depuis 2003 à la légende ontarienne Ed Whitlock, actuel détenteur de 43 records nationaux dans différents groupes d’âge.

En ce qui concerne l’épreuve de dimanche, le chrono de 5m54s a permis à Caissie de prendre le quatrième échelon chez les hommes. Marc Joncas, de Robertville, a triomphé en 5m35s, suivi dans l’ordre de Timmy Basque, de Shippagan (5m45s), et Colin McFarlane, d’Ottawa (5m47s). Paul Comeau, de Miramichi (6m00s), complète le top-5 masculin.

Du côté féminin, Keri Parsons, de Saint-Jean, l’a emporté en 6m26s. Amy Barrieau, de Miramichi (6m36s), Kelly O’Toole, de Whitneyville (7m12s), Tanya Wood, de Ludlow (7m14s), et Emily Estabrooks, de Miramichi (8m07s), ont suivi au fil d’arrivée.