Aux jeunes de faire leurs preuves

Parmi les nombreuses recrues qui se présenteront au camp, Alexandre David est, avec le défenseur Benjamin Roode, celui qui devrait le plus capter l’attention des partisans. D’abord parce que l’attaquant de Pigeon Hill est un produit local, mais aussi et surtout en raison de son grand potentiel offensif.

L’Acadien âgé de 16 ans est d’ailleurs doublement motivé et a bien l’intention de montrer de quel bois il se chauffe. David a même ajouté sept livres de muscle à sa charpente de 5 pieds 8 pouces pendant l’été. Il fait désormais osciller le pèse-personne à 170 livres.

«Je me sens bien, mais un peu nerveux, dit-il. Je viens ici pour leur montrer que je peux marquer des buts et fabriquer des jeux. J’aimerais aussi leur démontrer que je me débrouille également très bien du côté défensif.»

Le gardien Félix-Antoine Éthier en est un autre qui sera longuement épié par le groupe d’entraîneurs. Éthier a été le premier gardien repêché par le Titan lors du dernier encan. Et à 17 ans, on croit que ce jeune portier de 6 pieds 3 pouces et de 170 livres a de bonnes chances de percer l’alignement.

«Je ne m’en viens pas seulement ici pour arrêter des rondelles, mais aussi pour montrer à l’organisation que j’ai une bonne attitude et une excellente éthique de travail sur la patinoire à l’extérieur de l’aréna aussi. Je veux leur montrer que j’ai la force de caractère nécessaire pour donner confiance à mes coéquipiers et aux entraîneurs de façon constante. J’ai travaillé fort cet été pour être en mesure d’accomplir cette tâche», indique Éthier.

En défensive, Alec Rhéaume et Loïc Jarry seront deux bonshommes qui auront toutes les chances du monde de se tailler un poste.

«Dans mon cas, il sera important de jouer selon mon propre style de jeu, soit d’exceller en zone défensive et d’apporter un élément de robustesse en tout contribuant à l’attaque. La balle est dans mon camp et je ne dois rien tenir pour acquis. Je me dois d’être constant tout au long du camp», confie Rhéaume, un arrière âgé de 17 ans de 6 pieds et de 180 livres.

«Je veux les forcer à me garder dans l’alignement, indique pour sa part Jarry, qui se veut un prête-camp des Foreurs de Val-d’Or. Je suis ici pour jouer un jeu robuste, tout en jouant bien en défensive et en faisant une bonne première passe. J’aimerais aussi leur montrer mes autres qualités comme mon lancer et ma vision du jeu.»

À l’offensive, deux autres joueurs ont également l’intention d’en mettre plein la vue pendant le camp.

Il s’agit d’Olivier Coulombe et du géant Charles-André Cypihot.

«Je veux prouver que même si j’ai seulement 16 ans je suis capable de rivaliser avec des gars de 20 ans, soutient Coulombe, un ailier de 5 pieds 11 pouces et de 180 livres réputé pour sa touche de marqueur. Pour cela, je me devrai d’être intense et de bien jouer dans les deux sens de la patinoire, tout en produisant offensivement.»

Cypihot, un géant de 6 pieds 6 pouces et de 215 livres qui en sera à son troisième camp d’entraînement avec le Titan, entend pour sa part s’illustrer sur le plan physique.

«Je veux leur montrer ce dont je suis capable de faire sur le plan offensif et sur le plan physique. Et quand je parle de l’aspect physique du jeu, ça comprend les mises en échec et les batailles le long des rampes et autour du filet. J’ai aussi l’intention d’être responsable en défensive et permettre à mes coéquipiers plus petits de jouer avec plus d’assurance. Je vais tout donner pour faire le club cette année», souligne Cypihot.