Les Fisher Cats bien prêts pour le Championnat canadien

Les joueurs des Fisher Cats de Moncton sont tous des passionnés de baseball. Ça tombe bien puisque les athlètes de Patrick Tardif seront servis à souhait au cours des deux prochaines semaines.

À quelques jours du grand départ pour le Championnat canadien, les champions en titre de la Ligue de baseball senior du Nouveau-Brunswick se retrouvent au beau milieu d’une séquence de six parties en sept soirs.

Un rythme absolument démentiel pour une équipe qui se prépare à affronter les meilleures formations du pays à Victoria, en Colombie-Britannique, à compter de jeudi prochain.

Malgré tout, le gérant prend la chose avec le sourire.

«J’ai bien planifié la semaine. En fait, ça fait mon affaire que les gars puissent voir de l’action avant le championnat», explique Patrick Tardif.

«Mais c’est certain que si j’ai besoin de quelqu’un d’autre pour terminer les parties, ça va être très restreint comme choix, pour s’assurer que tout le monde soit prêt pour le championnat.»

Des lanceurs plus occasionnels comme Josh Dennis, Luc Vautour ou Glenn Marks risquent donc de voir un peu d’action au cours des prochains jours.

Mais encore là, Tardif refuse de voir cette situation comme un problème.

«On va voir comment ça va aller. Tout va aussi dépendre de l’importance des parties. On n’est pas inquiet pour des blessures parce qu’on a fait très attention cette saison. Ce fut d’ailleurs mon message en début de saison. Je leur ai dit que je n’allais pas surutiliser personne», avance-t-il.

«Ce n’est pas arrivé très souvent que mes partants aient dépassé 100 lancers dans un match. L’idée était justement d’être en pleine forme en arrivant au mois d’août et septembre. Jusqu’à maintenant, le plan fonctionne.»

Les Fisher Cats disputeront leurs deux premières rencontres jeudi prochain à Victoria, face au Manitoba et l’équipe hôtesse (en soirée).

Afin de compléter leur personnel, les hommes en orange et noir ont fait appel à Shane Kraemer, Pascal McCarthy, Colby Lyle et Dave Barr, des Royals de Fredericton, à Shaun O’Toole et Mark Philippe des Alpines de Saint-Jean, ainsi qu’à Jeff Watkin et Kris Keating, des Ironmen de Chatham.

Avec cet alignement fortifié, Patrick Tardif affirme que son équipe peut tout rafler en Colombie-Britannique.

«Je n’ai aucun doute. Je l’ai vécu avec l’équipe de la Nouvelle-Écosse en 1996 et en 1998. L’an passé, le Nouveau-Brunswick (les Royals de Fredericton) a perdu en finale. Avec mon équipe midget, on a gagné des médailles au cours des trois dernières années au niveau national. Le complexe d’infériorité, moi je ne l’ai plus du tout comme entraîneur et je pense que je serai capable de transmettre ça aux joueurs», affirme-t-il.

«Les gars savent aussi qu’ils sont capables de rivaliser à ce niveau-là. On va là pour remporter la médaille d’or. Mais je suis aussi réaliste. Ça prend le bâton, la défensive, les lanceurs et aussi un petit peu de chance.»

Justin Cormier en terre connue
L’Acadien Justin Cormier (photo) est un vieil habitué des championnats canadiens de baseball senior.

L’athlète âgé de 24 ans en sera à une quatrième participation consécutive à la grande danse nationale, après des séjours avec les Royals de Fredericton en 2015 et 2017, ainsi qu’avec les Islanders de Charlottetown en 2016.

Il sait donc ce qui attend les Fisher Cats et affirme que le calendrier démentiel de cette semaine ne sera pas un obstacle.

«On est chanceux d’avoir beaucoup de profondeur au niveau des lanceurs», raconte-t-il.

«On a aussi le temps de se préparer autant physiquement que mentalement. C’est un moment excitant de la saison. Nous avons la chance de participer à un championnat national et on se bat présentement pour la première position au classement dans notre ligue», ajoute le lanceur et joueur d’inter des Fisher Cats.

«Je préfère avoir une semaine occupée plutôt que de ne pas jouer pendant plusieurs jours avant de partir pour un gros tournoi comme ça.»

L’athlète de Sainte-Anne-de-Kent affirme que le l’équipe croit en ses chances de répéter l’exploit de 2016 et d’enlever les grands honneurs de la compétition.

«Depuis plusieurs années, le Nouveau-Brunswick envoie des équipes très compétitives. Je sais qu’on a l’équipe pour gagner»

Justin Cormier pense également que les joueurs ajoutés à l’alignement vont apporter une belle contribution.

«Ce sont tous de bons gars. En plus, ce sont des joueurs de baseball de grand talent. Ce sont tous des gars qu’on a côtoyés l’an passé, moi, Serge (Vautour) et Sam (Lund) avec l’équipe de Fredericton. Je sais qu’ils vont très bien s’adapter au groupe que nous avons.»