Camp du Titan: les jeunes impressionnent

C’est le recruteur-chef André Lévesque qui sera content d’apprendre que Bryan Lizotte adore ce qu’il voit jusqu’ici des deux premiers choix de l’équipe, Benjamin Roode et Alexandre David. À l’évidence, les deux joueurs de 16 ans sont tombés dans l’oeil du nouvel entraîneur-chef du Titan d’Acadie-
Bathurst.

«De ce que j’ai vu jusqu’ici, l’équipe ne s’est vraiment pas trompée en sélectionnant ces deux joueurs. Roode a été très solide et il nous a démontré plein de belles choses. Je l’ai beaucoup aimé. Même chose pour David. C’est un joueur qui est bon à l’attaque et qui est patient avec la rondelle. C’est une qualité que j’aime beaucoup», affirme Lizotte au sujet de l’Acadien de Pigeon Hill.

David est justement satisfait de la façon dont les choses sont allées jusqu’ici pour lui au camp.

«J’aime beaucoup mon camp. Je n’ai pas eu de misère à trouver mes repères», révèle le talentueux attaquant.

Plusieurs autres joueurs ont retenu l’attention de Bryan Lizotte, dont l’agent libre Chrystopher Collin.

«C’est vrai qu’il est âgé de 19 ans et donc plus âgé que les autres, mais je l’ai vraiment beaucoup aimé. Il a démontré plusieurs belles choses. C’est un gars que je ne connaissais pas avant qu’il ne se présente ici», indique Lizotte.

Collin était d’ailleurs content de dire qu’il avait le sentiment de s’être illustré.

«Je voulais démontrer une bonne impression de moi et je crois l’avoir fait, dit-il. Le fait que j’avais déjà vécu l’expérience d’un camp avec les Voltigeurs de Drummondville et que je sois l’un des plus vieux au camp m’ont quand même aidé. Je suis arrivé ici confiant. Il y avait plusieurs bons joueurs sur la glace, dont le jeune David», révèle Collin.

Tyriq Outen en est un autre qui a eu droit à l’encensoir de l’entraîneur-chef.

«Il a été très bon, confie Lizotte. Il est arrivé ici avec la réputation d’être un gardien très athlétique et spectaculaire. C’est d’ailleurs ce que je m’attendais de voir au début du camp. Mais non, il était toujours en parfait contrôle de la situation. On va voir ce que ça va donner demain (samedi).»

En défensive, Ryan MacLellan, que le Titan a acquis des Screaming Eagles du Cap-Breton pendant la saison morte, est lui aussi tombé dans les bonnes grâces de Lizotte.

«Sans être aussi physique, il m’a fait penser à Keenan MacIsaac par sa façon de bouger la rondelle et de faire progresser l’attaque», souligne Lizotte.

Parmi les autres qui ont retenu l’attention, il y a également l’attaquant Logan Timmons, que Sylvain Couturier est allé chercher pour une chanson à Val-d’Or.

«On m’a dit qu’il était un genre de Brendan Gallagher. Il a eu un bon début de camp, mais il peut sûrement nous en donner plus», soutient le pilote.

Pour le reste, Lizotte a tenu à souligner que tous les joueurs sans exception se sont présentés au camp dans une condition physique exemplaire.

«À ce niveau, je n’ai vraiment rien à dire de négatif. Les gars sont en forme. Bien sûr, il y a des joueurs dont mes attentes étaient plus élevées à leur sujet qui peuvent et devront m’en donner plus. Heureusement pour eux, il reste encore du temps avec les deux matchs intra-équipe samedi. Par contre, je m’attends à retrancher des joueurs après la deuxième partie», mentionne Lizotte.

Les Rouges et les Blancs s’affrontent samedi à 9h30 et à 19h.

Notons que dimanche, après un entraînement en matinée, les recrues feront quelques heures d’autobus afin d’aller disputer un premier match préparatoire au Harbour Station de Saint-Jean. D’autres retranchements sont prévus avant le gros camp qui débutera lundi.