Les Mudcats Metro de Moncton célèbrent une médaille historique

Ça fait presque 35 ans que Mike Donahoe attend ce moment. Le gérant des Mudcats Metro de Moncton avait pourtant l’impression de rêver, alors qu’il se tenait au milieu du terrain de St. Thomas, une médaille de bronze autour du cou. Un bac d’eau glacée sur la tête s’est chargé de le ramener à la réalité. Pour lui et pour les représentants du Nouveau-Brunswick, les célébrations pouvaient commencer.

L’entraîneur âgé de 50 ans a mené son équipe à la troisième position, lors du Championnat canadien de baseball junior (U-21), qui s’est déroulé en Ontario en fin de semaine.

Il s’agissait pour lui d’une toute première médaille sur la scène canadienne.

Pas étonnant, donc, qu’il utilise des mots qui ne sont pas publiables pour décrire ses émotions.

«Je me sens incroyablement bien (traduction libre)», lance-t-il.

«Ce fut un véritable effort d’équipe. Nate Ronan a lancé le match de sa vie (le droitier n’a accordé que quatre coups sûrs à l’équipe du Québec dans un gain de 7 à 2) et la défensive derrière lui a fait un boulot exceptionnel», s’empresse-t-il d’ajouter, en retrouvant un peu son calme habituel.

«J’ai attendu ce moment toute ma vie! J’ai commencé à entraîner des équipes à l’âge de 16 ans et j’ai toujours rêvé de remporter une médaille lors d’un championnat canadien. Je dirais que j’ai eu des équipes qui aspiraient à une médaille au cours des 10 ou 12 dernières années, mais nous n’avons jamais réussi à atteindre le podium.»

En fin de rencontre, Mike Donahoe pouvait sentir la victoire.

«Je me demandais juste si tout allait tomber en place et si on allait réussir à tenir le coup. J’ai dit aux gars de ne pas commettre d’erreurs et d’aller chercher leur médaille.»

L’Acadien Dominic Tardif savourait aussi le moment.

«C’est toujours incroyable d’avoir une médaille au championnat canadien. C’est un bel accomplissement de la part d’un groupe de gars exceptionnel. Je pense qu’on le mérite», affirme le lanceur et joueur de premier but.

Le gaucher est un habitué des grands rendez-vous, lui qui a remporté l’argent en 2015 et le bronze en 2016 lors des championnats canadiens midgets.

Il avouait cependant que cette troisième place avait un petit quelque chose de particulier.

«On avait des gars qui faisaient un retour au baseball cette saison et avec qui je n’avais pas joués depuis les rangs pee-wee (Jeremy Steeves et Patrick Barrieau). C’était vraiment spécial de gagner avec eux.»

Les Mudcats avaient une tonne de pression sur les épaules en se produisant sur la scène nationale. Mais les hommes de Mike Donahoe ont relevé le défi avec brio.

«On a été capable de bloquer la pression. On sait que plein de monde nous regarde, mais en même temps, on joue pour nous. On a laissé tout le reste de côté.»

Les Mudcats ont encore du travail en 2018 puisqu’ils affronteront les Ironmen de Chatham en finale de la Ligue de baseball junior du Nouveau-Brunswick à leur retour à Moncton.