Une 9e marque nationale pour Patty Blanchard

Règle générale, la plupart des gens à la retraite occupent leur temps libre en voyageant, en jardinant, en gâtant leurs petits-enfants ou encore en se la coulant douce dans un terrain de camping. Patty Blanchard, elle, bat des records canadiens. En fait, elle les pulvérise.

Dimanche matin, la Dieppoise âgé de 60 ans a établi son neuvième record canadien dans son groupe d’âge depuis octobre.

Cette fois-ci, elle a brisé la marque du mille en complétant l’épreuve de Miramichi en 5m44s, soit 57 secondes de mieux que l’ancien record que détenait depuis mai l’Ontarienne Liz Schad (6m41s). Bien sûr, elle éclipse du même coup la modeste marque provinciale de Gail Teed qui en 2001 avait réalisé un temps de 9m46s.

«J’étais très contente de mon temps, dit-elle. Il faut dire que Raymond (Caissie, qui a lui battu le record canadien chez les hommes âgés de 70 ans et plus) m’a beaucoup aidée. Je le connais très bien et je savais qu’il voulait lui aussi améliorer son record canadien. Comme ma stratégie était de ne pas partir trop vite, je me suis dit que j’allais accompagner Raymond.»

«Nous étions donc côte à côte dès le départ, sauf qu’après un quart de mille, j’avais le sentiment que ça allait pas mal trop vite. J’ai donc ralenti et j’ai laissé Raymond continuer. Au troisième quart du mille, j’ai commencé à me sentir bien et j’ai alors accéléré un peu. J’ai finalement donné un dernier coup dans le dernier 200 mètres et j’ai fini par dépasser Raymond par trois secondes», raconte-t-elle.

La course de Miramichi se voulait le dernier rendez-vous avant son départ pour les Mondiaux des vétérans qui auront lieu à Malaga, en Espagne, du 5 au 16 septembre.

«D’ici là, ça va être des entraînements et du yoga, affirme celle qui a fait son entrée au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick en 2016. L’avantage quand tu es à la retraite est que tu as encore plus de temps pour être à l’écoute de ton corps. Par exemple, ce que je fais de nouveau depuis que je suis retraitée, c’est que je prends le temps de faire des entraînements légers entre deux gros entraînements. C’est important de laisser son corps récupérer après un entraînement intense», mentionne-t-elle.

Cette nouvelle façon de faire explique en grande partie sa condition physique exemplaire.

«J’ai beaucoup moins de difficulté avec les blessures, confie-t-elle. Le yoga aide aussi beaucoup.»

Patty Blanchard dit avoir de plus en plus hâte de partir pour Malaga, où elles prendra part aux épreuves de 800m, 1500m et 5000m.

«Je suis excitée. J’adore l’atmosphère qui règne autour de cette célébration (sportive). Bien sûr, je serai nerveuse avant chaque course, mais ce sera une bonne nervosité. Je ne vais pas à Malaga avec l’intention d’aller battre des records, même si c’est possible parce que l’Américaine Lesley Hinz voudra aussi gagner ses courses. Par contre, la position est plus importante que le chrono. Pour moi, à Malaga, les records sont secondaires», souligne-t-elle.

Les huit autres records canadiens établis par Patty Blanchard chez les femmes âgés de 60 ans et plus dans la dernière année sont le demi-marathon (1h33m21s, octobre), le 1500m en salle (5m26s66c, février), le 15 km sur route (1h05m17s, février), le 3000m (11m37s78c, juillet), deux fois le 800m (2m39s97c, juillet; 2m36s51c, août) et deux fois le 1500m (5m24s77c, juillet; 5m18s59c, août).

Autre record du mille pour Raymond Caissie

Raymond Caissie – Gracieuseté

Raymond Caissie avait promis d’améliorer son record canadien du mille chez les 70 ans et plus et c’est exactement ce qu’il a fait, dimanche, à Miramichi.

Le septuagénaire de Richibucto-Village a complété sa course en 5m47s pour améliorer sa propre marque de 5m54s établie la semaine dernière. Caissie a pris le sixième rang au classement final.

Patty Blanchard a également battu un record canadien chez les 60 ans et plus en réalisant un chrono de 5m44, battant l’ancienne marque de 6m41s de l’Ontarienne Liz Schad (lire autre texte). Elle a terminé au cinquième rang.

C’est toutefois Daniel LeBlanc, de Dieppe, qui a remporté l’épreuve en 5m05s. Marc Joncas (5m25s), de Robertville, et Timmy Basque (5m35s), de Shippagan, l’ont accompagné sur le podium.

Shaun Girouard, de Miramichi, a pris le quatrième échelon en 5m39s.