Et pourquoi pas une coupe Kent à Campbellton?

Pierre-Luc Lurette était âgé de 16 ans lorsqu’il a fait ses débuts avec les Tigres de Campbellton au début de la saison 2014-2015. Quatre campagnes pendant lesquelles il a fini par s’imposer parmi l’un des meilleurs défenseurs de la Ligue de hockey des Maritimes. Sa sélection au sein de la première équipe d’étoiles le printemps dernier en est la preuve. Maintenant âgé de 20 ans, le hockeyeur de Val-d’Amour aimerait compléter cette longue aventure avec la conquête de la coupe Kent.

Lurette ne verrait d’ailleurs pas pourquoi les Tigres ne connaîtraient pas une grande saison.

«Nous n’avons perdu que quatre joueurs de la dernière saison, souligne-t-il avec justesse. Les gars qui sont de retour ont non seulement gagné en maturité, mais aussi en force. Cette maturité physique va faire une différence dans les petites choses qui sont si importantes pour gagner. Ç’a toujours été mon but depuis que je suis ici de ramener la coupe à Campbellton.»

Défensivement, avec Lurette, son grand ami Francis Thibeault et Pier-Olivier Michaud, les Félins du Restigouche seront dotés d’un trio qui n’a rien à envier aux autres formations de la ligue. Et Lurette est de plus convaincu que le jeune Frédéric Castonguay aura un impact immédiat malgré ses 17 printemps.

«Il est venu disputer quelques parties avec nous la saison dernière et il a formé un duo avec moi. Il n’avait que 16 ans et il se débrouillait déjà très bien», confie Lurette, qui a été le meilleur buteur (19), passeur (22) et pointeur (41) des siens la saison dernière.

Marc-Olivier Caron et Nick Deagle devraient normalement compléter le top-6 défensif.

Devant les buts, Tristan Gray a démontré la saison dernière qu’il était en mesure d’occuper un poste de gardien numéro un. À moins d’une surprise, le jeune Isaak Pelletier le secondera.

À l’attaque, on dénote une belle profondeur qui font croire à Lurette que les Tigres vont marquer leur large part de buts en dépit du départ de Casey Fox, échangé au début du mois aux Ramblers d’Amherst.

«C’est certain que ça aurait été plaisant de pouvoir garder Casey, mais nous avons quand même 10 attaquants qui sont de retour. Il n’y aura donc pas beaucoup de place qui seront disponibles pendant le camp d’entraînement», mentionne-t-il.

Ces 10 attaquants ont pour nom Pascal Valcourt, Tom Callaghan, Dylan Coffey, Drew Toner, Coleton Perry, Charles-William Gagné, Joel Walker, Raphaël Otis, Jared Janke et Jacob Roberts.

Les Tigres ont de plus fait récemment l’acquisition de l’Ontarien Mitch Britton qui évoluait la saison dernière avec les Blackhawks de Thorold dans la Ligue junior A du grand Ontario (GOJHL) Ce dernier devrait avoir un impact immédiat.

D’autre part, les Tigres pourront compter un nouvel entraîneur adjoint pour seconder Greg Leland, soit Jason LeBlanc.

«C’est une excellente nouvelle, affirme Lurette. Jason a joué un grand rôle dans notre développement à Francis et moi. Je suis vraiment content de l’avoir avec nous. C’est un gars qui connaît son hockey.»

Le camp des Tigres prendra son envol le samedi 1er septembre et de 30 à 35 joueurs sont attendus. Ils disputeront un premier match préparatoire le 8 septembre, à Belledune, face aux Timberwolves de Miramichi. Ils compléteront leur calendrier préparatoire les 9 et 11 septembre contre les Timberwolves et le Blizzard d’Edmundston.

Leur saison régulière débutera le 14 septembre, alors qu’ils rendront visite aux Mariners de Yarmouth. Les Tigres joueront leurs cinq premières rencontres du calendrier sur la route. Les partisans des Tigres devront attendre au 5 octobre avant de voir leurs favoris qui accueilleront pour l’occasion les Wildcats de Valley.

«J’ai hâte que ça commence. Et nos partisans aussi ont hâte. J’en croise souvent dans la ville et ils me parlent des Tigres. Ils savent que nous allons pour la Coupe cette saison. Nous voulons aussi prouver que Campbellton est de nouveau une bonne ville de hockey. Un joueur qui sera échangé aux Tigres ne verra plus ça comme une punition», ajoute Lurette.