Baseball: les Cards ont pour mission de ralentir Kevin Landry

La logique a été respectée dans la Ligue de baseball intermédiaire de la Vallée de la Miramichi et ce sont les deux meilleures formations du circuit qui vont s’affronter en finale. Mais comme les Aigles de Tracadie (15-5) ont réussi à coiffer les Cardinals de Miramichi (14-6) lors du tout dernier duel de la saison régulière, c’est donc au parc Raoul Losier que les hostilités de cette série trois de cinq vont démarrer, mardi soir, sur le coup de 19h30.

Dans les quatre duels qui ont opposé les deux équipes en 2018, les Aigles ont eu le dessus trois fois. Toutefois, au total, ils ont inscrit 24 points contre 25 pour les Cardinals.

Il faut dire que les Cards ont lessivé les Aigles par la marque de 12 à 2 lors de leur seule victoire. Pour leur part, les représentants de la Péninsule acadienne ont signé des gains de 7 à 5, 9 à 6 et 6 à 2.

Kevin Landry a été particulièrement dominant au cours des trois triomphes des siens avec sept coups sûrs, dont un circuit et deux doubles, en seulement 11 présences au bâton. Il était absent lors du revers de 12 à 2.

Pour Mike Simon, qui est l’un des meilleurs éléments des Cardinals, il sera important de contrer les Aigles à l’attaque, plus particulièrement Landry.

«Ils ont une excellente équipe, affirme Simon. Ils sont solides à toutes les positions. Comme ils sont rapides et combatifs, il faudra faire de notre mieux pour les garder loin des sentiers. Je ne suis pas certain que nous pouvons ralentir Kevin Landry, mais si nous jouons avec intelligence, nous arriverons peut-être à le neutraliser. En tout cas, le ralentir sera l’une des clés pour les battre.»

«Nous avons aussi une club solide et nous avons l’intention de sortir nos armes. Nous sommes prêts. Nous avons la profondeur pour rivaliser avec n’importe quelle équipe. Nous sommes déterminés à remporter cette finale. Ça devrait être une bonne série», souligne Mike Simon.

Dans le camp des Aigles, les joueurs ont évidemment confiance de sortir vainqueurs.

«Nous sommes un peu fébriles, mais surtout en confiance grâce à l’avantage du terrain, confie Yannick Holmes. J’ai vraiment hâte que cette finale débute. Les Cards ont une très bonne équipe de baseball et nous avons une belle rivalité avec eux, surtout depuis le départ des Cataractes de Grand-Sault.»

«Les Cards ont plusieurs joueurs qui peuvent faire la différence. Je pense à des gars comme Simon, Dennis Graham et Kris McKay, entre autres. L’expérience ne s’achète pas et ils en ont beaucoup. Nous devrons donc être impeccables en défensive et nos lanceurs doivent nous donner beaucoup de manches. Si nous avons du succès dans ces deux aspects du jeu, ça devrait bien aller. L’attaque va suivre», révèle Holmes.

Rémi Légère partage l’avis de son coéquipier quant aux chances des Aigles de triompher au terme de cette finale trois de cinq.

«Nous n’avons qu’à jouer comme nous en sommes capables. Il faudra bien entendu limiter les erreurs parce que les Cardinals ont une force de frappe. De notre côté, il faudra nous rendre sur les buts et bien jouer en défensive. Depuis le début de la saison que nous remportons des matchs en raison de notre bon alignement de frappeurs. Même le bas de notre alignement est parvenu à nous aider à gagner des matchs avec des coups sûrs importants», mentionne Légère.

«Des gars comme Danny Mallet, Ghislain Haché, Gary Duguay et Martin Albert ne sont pas les gars qui font le plus parler d’eux, mais ils n’en demeurent pas moins très utiles à l’équipe. En fait, tous les gars jouent un rôle important. Si l’offensive tient son bout et si lanceurs peuvent nous sortir de bons matchs, nous avons les ressources pour gagner la série», ajoute Rémi Légère.

Le deuxième match sera présenté mercredi à 20h au Cardinals Ball Park. Les deux formations seront de retour au parc Raoul Losier vendredi à 19h30.