Si les étoiles du Titan peuvent s’aligner comme il faut…

Sylvain Couturier en est convaincu, si les étoiles peuvent s’aligner comme il faut, le Titan d’Acadie-Bathurst devrait batailler cette saison pour une place entre les positions 7 à 14 au classement général de la LHJMQ. Et cela, en dépit d’un alignement qui lui permettra, du moins en principe, de compter sur au moins 17 joueurs de retour en 2019-2020.

Le Titan compte officialiser mardi son alignement pour la saison 2018-2019, un groupe qui comprendra 25 joueurs en comptant l’ailier gauche Ethan Crossman, actuellement sur la liste des blessés.

En fait, c’est plutôt une liste de 26 joueurs si on ajoute le gardien Evan Fitzpatrick, dont le statut avec les Blues de St. Louis est loin d’être clair. Entamera-t-il dès cet automne sa carrière professionnelle ou sera-t-il retourné dans la LHJMQ afin de disputer une ultime saison comme joueur de 20 ans?

Devant les buts, en attendant ce qui adviendra de Fitzpatrick et avec le retranchement du jeune Félix-Anthony Éthier, le duo est pour l’instant composé de Tyriq Outen et d’Andrew MacLeod, tous deux âgés de 18 ans.

En défensive, le nouveau venu de 17 ans Antoine Leblanc, acquis dimanche des Islanders de Charlottetown, vient compléter une brigade qui comprend également les vétérans de 19 ans Keenan MacIsaac, Michal Ivan et Alexis Sansfaçon, ainsi que les 18 ans Noah Dobson et Félix-Antoine Drolet. Ajoutez à cela les jeunes Benjamin Roode et Alec Rhéaume, âgés respectivement de 16 et 17 ans.

Devenu l’élément en trop, le Néo-Écossais Ryan MacLellan a été échangé aux Huskies de Rouyn-Noranda pour une sélection de 8e tour en 2021. Kyle Lynch et Maxime Rioux ont quant à eux quitté le camp sans perdre leur éligibilité pour les collèges américains. Toutefois, le Titan croit que les chances de voir Lynch se joindre un jour au club sont meilleures que jamais.

«Les chances sont vraiment très fortes pour qu’il joue avec nous la saison prochaine, affirme Couturier. Il va retourner avec les Gladiators de Newbridge Academy, mais il nous a dit qu’il était très intéressé à jouer pour nous.»

À l’attaque, on retrouve dans un premier temps les vétérans de 20 ans Samuel Asselin, Liam Murphy et Daniil Vertiy, les 19 ans Ethan Crossman, Marc-André LeCouffe, Cole Rafuse, Domenic Malatesta et Chrystopher Collin, ainsi que les 18 ans Kristian Kovacik, Evan MacKinnon et Liam Leonard. Les quatre autres attaquants sont les 17 ans Logan Chisholm, Brandon Cianflone et William Champagne, acquis dimanche des Cataractes de Shawinigan, ainsi que la recrue âgée de 16 ans Alexandre David. Bien sûr, une décision sera prise au retour de Crossman dans l’alignement.

Du groupe, la sélection de Cianflone est peut-être celle qui surprend le plus, mais Couturier a défendu la décision de l’organisation en vantant le potentiel de l’ailier droit de Laval qui s’est présenté au camp comme joueur invité.

«Ce que nous aimons particulièrement dans le cas de Cianflone est sa vitesse qui est nettement au-dessus de la moyenne, dit-il. Certes, il n’a pas un grand vécu comme joueur, mais nous croyons qu’il vaut la peine que nous y investissions du temps. C’est un beau projet, un peu comme Malatesta la saison dernière.»

Logan Timmons, pourtant acquis en début de camp des Foreurs de Val-d’Or pour un choix de 8e tour en 2021, a pour sa part été retranché.

«Pour une équipe d’après-coupe Memorial, je vois quelques clubs dans la ligue qui sont moins bien nantis que nous, affirme Couturier. La façon que je vois ça, il y a un groupe de six formations qui vont se battre pour les premières places, puis un groupe de quatre équipes pour les quatre dernières positions. Les autres clubs seront engagés dans une lutte pour les positions 7 à 14.»

«Bien sûr, il y a des impondérables. Ça va dépendre, par exemple, si Fitzpatrick et Dobson reviennent avec nous», ajoute Sylvain Couturier.

Les Wildcats transigent à deux reprises

Neuf transactions ont été complétées lundi matin dans la LHJMQ, dont deux par les Wildcats de Moncton.

Ils ont d’abord cédé le Prince-Édouardien Jacob Arsenault, un défenseur âgé de 19 ans, au Phoenix de Sherbrooke en retour d’un choix de 7e ronde en 2019. Puis, ils ont envoyé le gardien de 18 ans Philippe Gaudreault aux Tigres de Victoriaville pour une sélection de 10e tour en 2019.

Les Sea Dogs de Saint-Jean ont eux aussi bougé à deux reprises en envoyant sous d’autres cieux deux patineurs âgés de 19 ans.

Ils ont ainsi troqué l’attaquant ontarien Kevin Gursoy aux Islanders de Charlottetown pour un choix de 6e ronde en 2020. De plus, ils ont envoyé l’arrière québécois Alexis Girard et une sélection de 8e tour en 2020 aux Olympiques de Gatineau afin de mettre la main sur le Néo-Écossais Carson Gallant, un défenseur costaud âgé de 17 ans qui avait été repêché en deuxième ronde en 2017.

Le Titan a de son côté échangé le défenseur Ryan MacLellan aux Huskies de Rouyn-Noranda pour un choix de 8e ronde en 2021. MacLellan n’aura finalement fait que passer dans l’organisation, lui qui avait été obtenu dans la transaction qui a envoyé Mitchell Balmas aux Screaming Eagles du Cap-Breton.

Parmi les autres échanges de la journée, notons celui impliquant l’attaquant de 20 ans Tyler Holland, des Screaming Eagles, qui évoluera désormais avec le Drakkar de Baie-Comeau. Il aura coûté un choix de 4e ronde en 2021.