Max Pacioretty n’a pas exigé d’être échangé, dit son agent

Allan Walsh, l’agent de Max Pacioretty, nie que son client ait demandé au Canadien de Montréal de l’échanger.

Walsh a indiqué sur son compte Twitter vérifié jeudi que le capitaine du Tricolore avait plusieurs fois indiqué son désir de demeurer à Montréal.

Radio-Canada a rapporté jeudi que trois sources «en béton» ont confirmé que Pacioretty avait demandé de quitter le Canadien en de nombreuses occasions. Sa première demande remonterait à la saison 2013-2014, deux ans avant qu’il ne soit nommé capitaine.

«Max Pacioretty a maintes fois répété qu’il aimait Montréal et qu’il veut y rester, a écrit Walsh. À ce jour, il n’a toujours pas reçu d’offre (de prolongation de contrat) de Montréal. Que vous ayez trois sources ou 10, combien de fois Max doit-il déclarer qu’il veut rester à Montréal pour longtemps?»

Dans un autre tweet, Walsh a ajouté: «De toute évidence, ces “sources” proviennent du club. Max ne se défilera pas et le répétera s’il le faut: il est prêt à signer un contrat AUJOURD’HUI. C’est Montréal qui a échangé Max à Los Angeles lors du repêchage. L’entente était CONCLUE, sous condition que Max signe une prolongation de contrat avec Los Angeles.»

Il avait été rapporté qu’une transaction entre les Kings et le Canadien avait avorté en juin après que les deux parties n’eurent pu s’entendre sur les termes d’une prolongation de contrat.

Pacioretty disputera la dernière année d’un contrat de six ans d’une valeur de 27 millions $ US. Il pourra devenir joueur autonome sans compensation à la fin de 2018-2019. Le Canadien et Pacioretty n’ont pas négocié de prolongation de contrat jusqu’ici, ce qui laisse croire qu’il sera échangé.

Pacioretty a connu une saison de 17 buts l’an dernier après avoir marqué 30 buts ou plus lors des cinq saisons précédentes.