Circuit régional de hockey: les Panthères s’équipent pour veiller tard

Même si Maxime St-Cyr et Michael Ward ne sont plus dans le portrait et que Chad Lacasse n’a toujours pas confirmé son retour, n’allez surtout pas croire que les Panthères du Haut-Madawaska auront les griffes moins acérées en 2018-2019.

Dans un premier temps, le directeur général Léonard Viel vient de confirmer les embauches de Jacques Cormier ainsi que des frères Bezeau, Billy et Tommy. Et si jamais Lacasse décide de tirer un trait sur son aventure avec les champions en titre du Circuit régional de hockey (CRH), un autre joueur importé de premier plan viendra s’ajouter au groupe.

Il n’y a pas à dire, les Panthères n’ont pas lésiné sur les efforts pour remplacer adéquatement St-Cyr et Ward.

St-Cyr, qui a dominé le CRH au chapitre des buts (47) et des points (72), portera comme convenu les couleurs des Aigles Bleus de l’Université de Moncton cet hiver. Quant à Ward, qui a partagé son temps entre les Panthères et le 3L de Rivière-du-Loup dans la Ligue Nord-Américaine lors des deux dernières campagnes, il a décidé de se concentrer exclusivement sur l’équipe du Bas-Saint-Laurent.

«La façon que nous avons opéré c’était de remplacer St-Cyr et Ward par des joueurs qui évoluent aux mêmes positions, affirme Léonard Viel. Ça fait depuis mars que nous travaillons là-dessus. J’ai dû discuter avec pas loin d’une dizaine de joueurs.»

En Jacques Cormier, les Panthères sont bien conscients d’avoir acquis un excellent attaquant doté d’un physique imposant de 6 pieds 2 pouces et 205 lb, mais aussi sur un bonhomme qui va apporter du leadership dans le vestiaire.

Cormier, qui n’est pourtant âgé que de 28 ans, était le capitaine des JC’s de Bouctouche depuis déjà plusieurs saisons.

En 125 rencontres dans la désormais défunte Ligue senior Nord-Est (LHSNE), le hockeyeur de Bouctouche a compilé 83 buts et 154 passes pour 237 points. Il a ajouté 28 filets et 44 mentions d’aide pour 72 points en 68 parties éliminatoires. Il a aussi porté les couleurs des Tigres de Victoriaville dans la LHJMQ Billy Bezeau, lui, n’a plus vraiment besoin de présentation. Après avoir brillé dans la LHJMQ, au hockey universitaire et dans les circuits professionnels mineurs, le Miscouchois s’est imposé comme le meilleur défenseur de la LHSNE sur le plan offensif. La preuve, l’athlète de 6 pieds 1 pouce et 198 lb a réussi pas moins de 111 points, dont 36 buts, en 66 rencontres de saisons régulière. L’arrière âgé de 31 ans a été encore plus dominant en séries éliminatoires avec 26 buts et 48 passes pour 74 points en seulement 37 duels.

«Les Panthères veulent y aller pour une autre coupe et la décision a été assez facile à prendre quand ils m’ont approché, révèle Billy Bezeau. D’autant plus que l’équipe s’est déjà inscrite pour le tournoi de la coupe Allan. Je veux gagner et ils m’offrent une belle opportunité.»

L’aîné des frères Bezeau aime aussi l’idée de retrouver plusieurs bons amis avec qui il a évolué dans le passé.

«Les Panthères ont vraiment démontré beaucoup d’intérêt. Dean Ouellet, Alex Émond, Alexandre Soucy et Danny Chiasson, qui sont tous d’anciens coéquipiers et de bons amis, m’ont tous appelé», dit-il.

Pour ce qui est de son frère Tommy, même si son curriculum vitae est moins imposant, il n’en demeure pas moins un défenseur de premier ordre. En 96 rencontres dans la LHSNE, le colosse de 6 pieds 4 pouces et 225 lb a amassé 27 buts et 67 passes pour 94 points, tout en apportant un élément de robustesse. Dans les séries, le jeune arrière de 26 ans a compilé 18 buts et 52 points en 52 matchs, en plus de 190 minutes au cachot.

À noter que parce qu’il n’a pas évolué dans les niveaux professionnel, universitaire ou junior majeur, Tommy Bezeau a plutôt le statut de joueur spécial. Les quatre premières équipes au classement ont droit cette saison à trois joueurs importés et un joueur spécial. Les quatre formations de bas de classement ont droit au même nombre d’importés et à deux joueurs spéciaux.

Cormier et les frères Bezeau feront donc partie du noyau des Panthères qui comprend également les excellents Dean Ouellet, Alex Émond, Alexandre Soucy, Danny Chiasson, Guillaume Pelletier, Norbert Roy, Marc-André Boutot et le gardien Billy Asselin.

Bref, les Panthères risquent de faire un autre long bout de chemin cet hiver dans le CRH.

«Je vais avoir l’embarras du choix pour faire des passes, confie Billy Bezeau. Ils ont un gros noyau et il y a au moins deux bonnes unités offensives pour l’avantage numérique. Bien sûr, je vais avoir de grosses bottines à chausser pour remplacer Michael à l’arrière, mais avec tous les gars que je connais ça va me ramener à mes belles années avec les Aigles Bleus. J’ai vraiment hâte que ça commence.»

Deux grosses embauches pour les Castors

Champions du Circuit régional de hockey lors des saisons 2015-2016 et 2016-2017, les Castors de Saint-Quentin semblent bien déterminés à retrouver leur place au sommet si on en juge par les acquisitions du défenseur David Crossman et de l’attaquant Olivier Gendron. Crossman évoluait la saison dernière pour le River Valley de Perth-Andover, alors que Gendron portait les couleurs des Draveurs du Bas-Madawaska. Si Crossman possède le statut de joueur importé, Gendron lui sera leur joueur spécial comme le permet le nouveau règlement du CRH.

En 2017-2018, Crossman a enregistré trois buts et 16 passes en 23 rencontres avec Perth-Andover, alors que Gendron a compilé 22 buts et 40 points au sein du club du Bas-Madawaska.

Ils se joignent à un noyau solide comprenant, entre autres, le gardien Pierre-Luc Thériault, les arrières Mathieu Labrie et Keith Sexton, ainsi que les avants Eddie Banville, Raphaël Pelletier, Maxime Cayouette et Bryce Milson.

Les Castors risquent donc de marquer beaucoup de buts cette saison.

Ailleurs dans le CHR, les Ambassadeurs de Saint-Jacques ont confirmé l’identité de leurs joueurs importés pour la saison 2018-2019.

Il s’agit des défenseurs Jean-Philippe Soucy et Sébastien Bernier, de même que de l’attaquant Mathieu Loisel. Sylvain Dubé, lui, sera le joueur au statut spécial.

La direction des Ambassadeurs a de plus fait savoir que l’équipe jouera ses matchs locaux au Centre Jean Daigle d’Edmundston.