Une deuxième période fatale au Titan

Les Olympiques de Gatineau ont marqué quatre buts sans riposte au deuxième tiers pour l’emporter 4 à 1 sur le Titan d’Acadie-Bathurst devant 1678 spectateurs qui sont restés sur leur appétit, mercredi soir, au Centre régional K.-C.-Irving.

Le Titan (2-3-0, 4 pts) est toujours sans victoire après trois matchs devant ses partisans en 2018-2019. En fait, les hommes de Bryan Lizotte jouent nettement mieux à l’étranger, eux qui ont signé leurs deux victoires lors de leur récent voyage.

Avec le revers de mercredi, le Titan tire de l’arrière 5 à 16 au chapitre des buts marqués contre leurs opposants à domicile. Sur la route, c’est tout le contraire avec un avantage de 13 à 3.

Les Olympiques (3-2-0, 6 pts), qui comme le Titan ne gagnent que sur la route, ont disputé un match solide et sans dentelle. Ils ont fait en sorte que les occasions de marquer ont été plutôt rares dans le camp des locaux.

Shawn Boudrias (5), David Aebischer (1er), Jeffrey Durocher (2e) et Charles-Antoine Roy (1er) ont réussi les buts des Olympiques. Durocher et Roy ont de plus amassé une passe chacun. Le défenseur Gabriel Bilodeau a été crédité de trois mentions d’aide.

La riposte du Titan est venue du bâton de la recrue Kristian Kovacik (1er).

Peu occupé, Tristan Bérubé a empoché la victoire en repoussant 20 rondelles.

À l’autre bout, Mark Grametbauer a concédé les quatre premiers filets en 40 minutes d’action et 20 tirs. La recrue Tyriq Outen est venue en relève en troisième et n’a rien cédé sur neuf lancers.

Le capitaine des Olympiques, Jeffrey Durocher, n’a pas caché que l’objectif premier était d’empêcher le Titan de s’éclater comme il l’avait fait dans son dernier match à Saint-Jean.

«Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre et nous avons tout mis en oeuvre pour ne pas leur laisser des chances de marquer», affirme le combatif numéro 93 des Olympiques.

Les visiteurs voulaient aussi faire oublier leur mauvais week-end à domicile.

«Nous n’avons vraiment pas aimé notre fin de semaine d’ouverture et nous avons travaillé beaucoup sur notre préparation dans les derniers jours. C’est un bon voyage qui s’amorce pour nous», ajoute Durocher qui espère que les choses iront aussi bien jeudi soir au Harbour Station de Saint-Jean.

Du côté du Titan, l’entraîneur-chef Bryan Lizotte était visiblement mécontent de la prestation de ses hommes.

«Je suis très déçu, dit-il. Je n’accepte pas cette performance. Avec les absences des deux Liam (Murphy et Léonard, blessés) qui apportent beaucoup d’énergie, il fallait que des joueurs en profitent pour les remplacer et ils ne l’ont pas fait. Je l’ai dit avant le camp d’entraînement que nous n’allions pas accepter les excuses et je ne les accepterai pas. Il y a une façon de se comporter sur la glace et ça demande un effort.»

Le défenseur Félix-Antoine Drolet est d’avis que l’équipe a surtout mal géré son jeu avec la rondelle.

«Dans les deux premières périodes, nous avons causé trop de revirements et donné trop de surnombres parce que nous avons mal géré notre jeu avec la rondelle. Nous savions pourtant que les Olympiques allaient se présenter pour jouer un match comme celui-là. Nous nous devons de rebondir vendredi et cette fois-ci il va falloir que les gars se lèvent. Nous avons manqué l’énergie que Murphy et Léonard apportent», a confessé Drolet.

Le Titan accueille vendredi les Sea Dogs.

En bref… Liam Murphy, Liam Léonard et Ethan Crossman, tous trois blessés, ainsi qu’Andrew MacLeod et Antoine Leblanc n’ont pas endossé l’uniforme face aux Olympiques. Rappelé plus tôt cette semaine, Yan-Cédric Gaudreault a disputé un deuxième match. Le géant Charles-André Cypihot, lui aussi rappelé lundi, n’a cependant pas joué, Bryan Lizotte lui ayant préféré le défenseur Alec Rhéaume qui a été utilisé comme attaquant… André Simard (blessé), Rémi Poirier, Zachary Fortin et Alexis Girard n’ont pas joué du côté des Olympiques… Logan Chisholm a vu sa séquence de matchs avec au moins un point prendre fin à quatre…