Le Titan se cherche devant ses partisans

Bryan Lizotte a horreur des performances en demi-teinte et il ne s’est pas gêné pour le faire savoir après la défaite de mercredi soir du Titan d’Acadie-Bathurst contre les Olympiques de Gatineau. Visiblement insatisfait, l’entraîneur-chef du Titan s’est retenu pour ne pas dire ce qu’il pensait vraiment, lui qui n’a de cesse de vanter l’importance de respecter en tout temps les valeurs de l’équipe. Il a quand même pris la peine de qualifier l’effort de ses joueurs d’inacceptable.

Ce qui saute aux yeux, c’est que les joueurs semblent emprisonnés dans une sorte de torpeur à la maison. L’équipe oublie d’exploiter sa vitesse, on gère mal le temps de possession avec la rondelle et l’avantage numérique est anémique.

Pour dire vrai, autant ça va de travers à domicile, autant on se demande si ce sont bien les mêmes joueurs qui sont sur la glace une fois sur la route.

En bon vétéran, le défenseur Keenan MacIsaac a cru bon de diminuer un brin la pression lorsque questionné sur la grande différence entre les matchs à domicile et à l’étranger.

«Nous ne sommes pas trop inquiets de la façon dont nous jouons à la maison ou sur la route. Nous nous concentrons simplement sur le processus et nous tentons de jouer du mieux possible», affirme le numéro 13.

«Nous serons prêts à jouer demain soir (vendredi) contre les Sea Dogs. Je m’attends à un match difficile et rapide», mentionne le Néo-Écossais qui, à l’évidence, serait fort étonné de voir le Titan servir à leurs rivaux de la Ville portuaire une raclée similaire à celle de samedi dernier au Harbour Station (10 à 1).

Il y aura au moins un changement dans le camp du Titan puisque l’ailier gauche Charles-André Cypihot disputera finalement un premier match en carrière. Il devait dans un premier temps affronter les Olympiques, mercredi, mais Bryan Lizotte a finalement opté d’habiller sept défenseurs, dont Alec Rhéaume qui a été principalement utilisé comme attaquant.

«Je ressens un peu de stress, mais je sais ce que j’ai à faire», confie le colosse de 6 pi 5 po et 209 lb.

«Ça fait près de trois ans que j’attendais ce moment et je ne raterai pas ma chance. J’ai l’intention d’apporter de la robustesse et je compte aussi aider l’équipe à l’attaque. Je crois en mes capacités. Et éventuellement, je veux être rappelé plus souvent par le Titan», révèle Cypihot.

Le Lavallois, qui célébrera son 18e anniversaire à la mi-décembre, montre un dossier de trois buts en cinq matchs avec les Timberwolves de Miramichi dans la Ligue junior des Maritimes.

Il a été un choix de septième ronde (118e au total) du Titan en 2016.

En bref… Des sept équipes qui jouent sous la barre de ,500, quatre évoluent dans la division des Maritimes, soit les Islanders de Charlottetown (2-3-1, 5 pts), le Titan (2-3-0, 4 pts), les Wildcats de Moncton (2-3-0, 4 pts) et les Sea Dogs (1-3-1, 3 pts). Seuls les Mooseheads de Halifax (4-1-0, 8 pts) et les Screaming Eagles du Cap-Breton (3-2-0, 6 pts) affichent des dossiers positifs… La recrue Josh Lawrence, des Sea Dogs (4-2) et le vétéran Mika Cyr (2-4), des Wildcats, sont les deux meilleurs Néo-Brunswickois dans la colonne des pointeurs avec six points chacun. Marc-André LeCouffe (2-3)…