Le Titan obtient la vedette des Flyers de Moncton

L’avenir nous dira si c’est le cas, mais Sylvain Couturier vient peut-être de cogner un autre très long coup de circuit, vendredi. Le directeur général du Titan d’Acadie-Bathurst a fait l’acquisition du Dieppois Alexis Dubé, un attaquant des Flyers de Moncton qui trône présentement au sommet des pointeurs de la Ligue de hockey midget AAA du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard.

En retour, le Titan cède au Drakkar de Baie-Comeau un choix de cinquième ronde en 2020. C’est justement au cinquième tour (83e au total) que l’équipe de la Côte-Nord avait sélectionné Dubé en juin.

Évidemment, comme la valeur de Dubé a sûrement pris de l’ampleur des suites de son éclatant début de saison, lui qui totalise déjà 13 buts et 21 points en seulement neuf rencontres, il ne faudrait pas s’étonner si cette transaction n’est en fait que le premier service d’un repas complet aux Fêtes. Rappelons que le Drakkar est l’une des équipes qui ont l’intention d’y aller «all in» en vue des prochaines séries éliminatoires.

Mais en attendant, on ne peut s’empêcher de penser que cet échange pourrait bien tourner en faveur du Titan, comme ça avait été le cas dans les trocs impliquant, dans un premier temps, Justin Ducharme, puis dans un deuxième temps Ethan Crossman et Félix-Antoine Drolet, chaque fois via Québec.

Des vols que les partisans des Remparts n’ont toujours pas pardonnés à l’ancien directeur général Philippe Boucher. Ducharme n’avait coûté que le décevant Jonathan Bourcier, alors que Crossman et Drolet ont été obtenus moyennant des choix de 4e et 6e tours en 2019.

En Dubé, le Titan met la main sur un grand attaquant de 6 pieds 1 pouce et 182 livres qui se déplace avec aisance sur la surface glacée et qui possède de belles habiletés offensives.

«Nous aimons plusieurs choses chez Alexis, affirme Sylvain Couturier. C’est un gros bonhomme qui possède entre autres un bon coup de patin et aussi un bon lancer. Il doit cependant travailler sur la constance de son jeu physique. Quand il le fait, il devient un joueur très efficace. Une chose est sûre, nous l’aimons beaucoup.»

Bien qu’il soit encore tôt pour spéculer de son éventuelle utilisation au sein du Titan, le dg croit sincèrement que Dubé peut aspirer à un rôle offensif au sein des deux premières unités une fois qu’il sera à maturité.

«Il en a définitivement le potentiel, soutient Couturier. Nous verrons bien ce qui va arriver.»

Pour l’instant, Alexis Dubé sera un joueur affilié avec le Titan. Du moins, pour les deux prochains mois. Son cas est similaire à celui de plusieurs autres espoirs de l’organisation, dont le défenseur Cole Larkin, du Pride de Charlottetown, ou encore les avants Yannic Bastarache, son coéquipier chez les Flyers, et Olivier Coulombe, des Chevaliers de Lévis.

Toutefois, comme Dubé, Bastarache et Coulombe évoluent pour des équipes de premier plan, il n’est pas dit que le Titan ne se laissera pas tenter de les laisser compléter leur saison dans le midget AAA. Notons que les Chevaliers et les Flyers sont les deux seules formations invaincues jusqu’ici dans l’Est du pays.

«Ce sont trois gars qui pourraient se rendre loin avec leur club midget. C’est quelque chose dont nous devons tenir compte. C’est une expérience que nous aimerions que ces trois jeunes puissent vivre. C’est ainsi qu’on forme des gagnants. Nous allons avoir des décisions à prendre à Noël», souligne Couturier.

Surpris d’avoir été échangé aussi rapidement

Joint en fin d’après-midi, Alexis Dubé n’a pas caché sa joie de se retrouver avec le Titan.

«Ça va permettre à ma famille de venir me voir jouer plus souvent», indique le Dieppois qui est à l’origine un Saint-Quentinois.

«Je connais déjà plusieurs gars dans l’organisation, dont Yannic (Bastarache), Alexandre David et Benjamin Roode, qui a le même agent (Normand Conway) que moi», mentionne-t-il.

Dubé se dit quand même surpris d’avoir été échangé aussi rapidement.

«Steve Ahern (dg du Drakkar) m’a dit que j’allais comprendre plus tard, confie-t-il. Je suis quand même surpris. Tu ne t’attends jamais vraiment à ça.»

À court terme, Dubé espère pouvoir disputer quelques rencontres avec sa nouvelle équipe à titre de joueur affilié.

Quand on lui demande quel genre de joueur il aspire à devenir, le nom de Jeffrey Viel vient rapidement dans la conversation.

«Je ne suis pas encore à son niveau, mais c’est le genre de joueur que je voudrais devenir. Je suis un gars qui aime jouer avec la rondelle, qui possède un bon lancer et qui aime patiner», ajoute Dubé qui, à n’en point douter, se fera plusieurs amis à Bathurst s’il devient aussi bon que l’ancien capitaine du Titan.

En entrevue avec l’hebdomadaire Le Manic, Steve Ahern s’est fait peu bavard lorsque questionné sur la transaction.

«Je voulais donner la chance à un jeune joueur d’avoir l’opportunité d’évoluer dans sa région et Dubé pourra le faire avec le Titan», a révélé le DG du Drakkar.