Patrick Côté brise la barrière des 2h40 à Amsterdam malgré une blessure

Parce qu’une blessure à un orteil l’a empêché de mettre les heures d’entraînement souhaitées dans les dernières semaines, Patrick Côté doutait de ses chances de briser la barrière des 2h40m au Marathon d’Amsterdam. Le coureur de Grand-Sault avait tort de s’inquiéter puisqu’il a complété les 42,2 km en 2h38m11s, bon pour la 102e place sur 12 120 participants.

«Je suis bien content compte tenu de ma préparation qui n’a pas été optimale, révèle l’athlète âgé de 33 ans. Il faut dire que les conditions étaient parfaites. C’était un beau parcours et il y avait de bons coureurs. Tout y était. Aussi, j’ai bien géré ma course. En fait, ma première moitié a été pratiquement identique à la deuxième portion (1h19m09s contre 1h19m02s).»

Côté, dont le record personnel est de 2h35m58s, croit plus que jamais en ses chances de réaliser un jour un marathon sous la barre des 2h34m. «Je crois que c’est possible, dit. Pourvu bien sûr que je puisse mettre de la constance dans mon entraînement.»

Patrick Côté, qui planifie de prendre part au Marathon de Tokyo en 2020, pourrait d’ici là participer à celui de Vancouver en mai.

Notons que Marcie Holland, de Saint-Jean, était aussi présente à Amsterdam et qu’elle a ramené un chrono de 3h31m37s. C’est bien loin de sa marque personnelle de 3h19m11s réalisée ce printemps à Boston.