Soccer: les séries des Aigles n’auront duré qu’un match

Le beau voyage des Aigles Bleus est terminé.

Le surprenant parcours de l’équipe masculine de soccer du Bleu et Or a pris fin jeudi soir à Sydney, avec un revers de 3 à 0 face aux puissants Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick, dans le cadre du tournoi éliminatoire du Sport universitaire de l’Atlantique.

Dan Walker, Matt Quigley et Grant Takac ont trouvé le fond du filet pour mettre un point final à la saison de l’équipe de Florian Ntima-Nsiemi.

Le sélectionneur de l’U de M ne s’est pas gêné pour parler d’une prestation décevante de ses joueurs.

«La partie a été assez difficile pour nous. On a manqué de caractère au début de la partie», a-t-il reconnu.

«Le début était chargé d’émotion et d’intensité et on n’a pas pu bien s’en servir. C’était comme un instrument de musique pas bien accordé», ajoute un pilote visiblement déçu.

«On avait envie de faire mieux, mais on n’en a pas été capable. Nos temps forts en séquence pour marquer n’étaient pas présents. On a tout essayé, mais avec un joueur en moins (Michel Lummo a été expulsé du match à la 45e minute à la suite d’un deuxième carton jaune), c’était devenu plus difficile», mentionne également l’entraîneur-chef de l’Université de Moncton.

«Les gars ne sont pas satisfaits de leur performance», conclut Florian Ntima-Nsiemi.

Le milieu de terrain acadien Thomas Maillet confirme les déclarations de son entraîneur.

«Les Reds ont bien joué, mais on n’a pas su répondre à leur jeu. On a été malchanceux par moments et on est déçu du résultat», raconte celui qui a été choisi le joueur du match dans le camp des Aigles Bleus.

«UNB a une très bonne attaque et ils ont placé beaucoup de pression sur nos défenseurs et nos milieux de  terrain. On a quand même donné un seul but en première demie et on a mieux joué en seconde demie», souligne-t-il.

Malgré le revers, l’entraîneur-chef trace un bilan favorable de cette campagne 2018, particulièrement de la fin de saison endiablée de son groupe.

«Après avoir perdu les six premières rencontres de la saison, on a su se reprendre et trouver les éléments pour gagner», mentionne-t-il.

«Les résultats ont permis de voir les éléments qui seront importants en 2019-2020. On pensait se qualifier plus tôt dans la saison avec nos effectifs, mais on était quand même dans chaque partie», poursuit-il.

Florian Ntina-Nsiemi s’est notamment attardé sur le travail de joueurs comme Nikolas Landry, Gershome Mambo, Félix Robichaud, Tarik Nait Ajjou, Felly Elonda, Simon Brideau, Michel Lummo et Thomas Maillet.

«Je lève aussi mon chapeau aux plus vieux qui ont accepté de céder leur place tout en étant présents pour aider les jeunes et les seconder. Il y avait beaucoup de respect au sein de l’équipe», analyse le sélectionneur.

Le Bleu et Or a bouclé la saison régulière avec un dossier de 5-7-0 (15 points).

Les Reds, de leur côté, ont rendez-vous avec les X-Men de l’Université St. Francis Xavier en demi-finale du tournoi du SUA, vendredi à Sydney.