Aigles Bleues: la perfection pour Audrey Berthiaume

L’équipe de hockey féminine des Aigles Bleus de l’Université de Moncton a savouré deux victoires dans son nid en l’espace de 24 heures, et c’est en grande partie à cause de deux joueuses: Katryne Villeneuve et Audrey Berthiaume.

La première a marqué dans chacune des deux victoires, incluant le but de la victoire samedi soir, alors que la seconde a réussi deux blanchissages.

Cette fin de semaine de rêve a débuté vendredi soir, alors que l’U de M (4-5-0, 8 points) a renversé les puissantes X-Women de l’Université St. Francis Xavier (6-1-1, 13 points)  3 à 0.

Il s’agissait du premier revers des Néo-Écossaises en temps réglementaire depuis le début de la saison.

Janelle Graham (avec le but victorieux), Samantha McLaughlin et Katryne Villeneuve ont réussi à déjouer la portière perdante, Carley Molnar.

À l’autre bout, Audrey Berthiaume a été tout simplement parfaite, repoussant les 33 tirs des X-Women.

«Audrey était là pour nous et elle a réussi les gros arrêts», notait d’ailleurs l’entraîneur-chef Marc-André Côté après la rencontre.

La grande gardienne allait réserver le même sort aux Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (3-4-1, 7 points) le lendemain.

Cette fois, Moncton a eu besoin d’un superbe but de Katryne Villeneuve pour l’emporter 1 à 0, en fin de deuxième période de prolongation.

Le numéro 96 s’est échappé complètement seule devant la gardienne Camille Scherger, avant de la déjouer d’une feinte à la Mario Lemieux pour jeter la frénésie au banc du Bleu et Or.

«Tout le monde était brûlé avec trois parties cette semaine et je me suis dit que je devais marquer, parce que je ne pouvais plus continuer», blaguait la patineuse franco-ontarienne après le match.

«Ce sont deux victoires qui nous permettent de nous retrouver comme équipe et de rétablir nos objectifs. On peut peser sur le bouton de redémarrage de notre saison», image-t-elle.

L’entraîneur-chef parlait aussi d’un nouveau départ pour son équipe.

«Les filles commencent à y croire et à voir le potentiel», explique-t-il.

«Audrey (Berthiaume) a fait de gros arrêts pour nous en fin de semaine. On a gagné une partie émotive vendredi (contre St. Francis Xavier) et on s’attendait à une partie moins excitante samedi. Mais on a trouvé une façon de gagner», poursuit Marc-André Côté.

L’U de M offrira aux Panthers une revanche sur leur patinoire, alors que les Aigles Bleues seront à Charlottetown mercredi soir à 19h.

De son côté, la formation masculine s’est inclinée 3 à 2 devant les Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (5-4-0, 10 points), vendredi soir à Charlottetown.

Marc-Anthony Therrien et Maxime St-Cyr ont réussi les deux seuls buts de la bande à Judes Vallée (5-4-2, 12 points) dans une cause perdante.

«C’est l’indiscipline et une mauvaise punition qui nous a coulés en deuxième période», raconte l’entraîneur-chef.

«La partie a été remplie d’attaques qui n’ont pas abouti, d’un bord comme de l’autre. On a eu quelques bonnes séquences en troisième période, mais rien de dangereux. Certains joueurs n’ont pas donné leur plein rendement», ajoute-t-il, laissant présager quelques bons entraînements au cours des prochains jours.

L’U de M disputera sa prochaine rencontre mercredi, alors que les Huskies de l’Université St. Mary’s (7-2-1, 15 points) seront de passage à Moncton.