Un homme fort d’Edmundston soulève 1417 lb

Peter Michaud a pris la deuxième place aux Championnats provinciaux de dynamophilie du Québec, samedi, dans la division des moins de 120 kg chez les Maîtres de 40 à 49 ans.

L’homme fort d’Edmundston a soulevé un total de 1417 lb dans les trois disciplines, tout en établissant des nouveaux records provinciaux à la flexion des jambes (squat) et au soulevé de terre (deadlift).

Michaud a soulevé 557 lb au soulevé de terre et 525 lb à la flexion des jambes. Il a de plus terminé avec une charge de 335 lb au développé couché (bench press).

Cet inspecteur en construction, qui est âgé de 46 ans, a l’intention de se rendre le plus loin possible dans ce sport qu’il pratique depuis 2016.

«Je compétitionne seulement dans les événements sanctionnés par la Fédération internationale de force athlétique (IPF) qui elle est partie prenante de l’Agence mondiale antidopage (AMA). C’est pourquoi nous soulevons de moins lourdes charges que les autres fédérations comme la WRPF (World Raw Powerlifting Federation) ou l’IPA (International Powerlifting Association). Cela dit, notre fédération (IPF) tente actuellement de devenir un sport olympique et c’est mon rêve d’y prendre part un jour.»

En obtenant sa deuxième place à Québec, Michaud s’est assuré d’une participation aux Championnats canadiens qui seront présentés du 4 au 9 mars à Ottawa. Les 1417 lb obtenus samedi dépassent d’ailleurs de 170 lb les standards de qualification nécessaire pour son groupe d’âge dans sa catégorie de poids.

«J’ai deux excellents entraîneurs en Jacques Potvin et Michel Lebrun, avec qui je m’entraîne au gymnase Flex Iron à Edmundston. Ces deux gars-là font de la dynamophilie depuis plus de 15 ans et ils ont remporté plusieurs médailles sur la scène nationale», raconte Michaud.

Notons par ailleurs la victoire de l’Américaine Ariana Gagnon, de Madawaska, qui s’entraîne toutefois à Edmundston. Elle l’a emporté dans la division junior chez les femmes de 84 kg et plus.