Un Canadien d’origine russe en renfort pour le Titan

Question d’animer une offensive qui peine à marquer des buts, le Titan d’Acadie-Bathurst a décidé d’accorder un essai d’une semaine à un attaquant d’Ottawa d’origine russe, Seva Losev. Âgé de 18 ans, l’ailier droit de 6 pieds 1 pouce et 185 livres s’était forgé une fiche de deux buts et une passe en 30 parties la saison dernière avec les 67’s d’Ottawa dans l’OHL.

Libéré par les 67’s, Losev présentait un dossier de quatre buts et deux mentions d’aide en 16 rencontres avec les Grads de Navan dans la Ligue Centrale de l’Ontario. Il a aussi purgé 41 minutes au cachot.

«C’est un joueur qui m’a été recommandé par André Tourigny qui l’a dirigé l’an dernier à Ottawa. Losev est un attaquant de caractère qui apporte de l’énergie sur la patinoire. Nous l’avons signé comme joueur affilié et il n’y a donc rien de garanti à son sujet. Il est conscient qu’il s’en vient ici pour un essai. Il devrait jouer vendredi à Rimouski», affirme le directeur général Sylvain Couturier.

Le principal intéressé voit cette nouvelle aventure d’un très bon oeil.

«C’est une très bonne opportunité qui se présente pour moi. Le Titan est l’équipe championne en titre de la coupe Memorial et je suis donc très chanceux de me retrouver dans une organisation qui a connu la victoire et qui sait comment gagner», dit-il.

«L’équipe est actuellement en reconstruction et j’aimerais partager mon expérience avec les plus jeunes. Je voudrais leur montrer l’exemple tout en apprenant moi aussi auprès des joueurs plus âgés qui ont gagné la coupe. J’ai vraiment hâte d’endosser le chandail du Titan. J’ai l’intention de faire de mon mieux, tant sur la glace qu’à l’extérieur de l’aréna», affirme Losev qui croit être en mesure d’aider le club de plusieurs façons.

«Je me vois comme un attaquant qui peut jouer dans les deux sens de la patinoire. J’ai du caractère et je suis très compétitif. Je peux aussi jouer la partie physique. En fait, je suis en mesure de jouer dans toutes les situations que l’entraîneur me demandera», mentionne-t-il.

Losev avait été un choix de troisième ronde (47e au total) des 67’s en 2017. À noter qu’il a évolué pour les Voyageurs de Toronto en 2014-2015, un club bantam AAA qui comptait également dans ses rangs les Néo-Brunswickois Miguel Poirier, Brandon Stone et Tim Gould.

Par ailleurs, le nouvel entraîneur-chef de l’équipe, Mario Durocher, dirigera son premier entraînement mercredi matin. Il aura donc deux jours pour faire connaissance avec ses joueurs. Évidemment, il ne réinventera pas la roue d’ici le duel de vendredi à Rimouski face à l’Océanic, mais si Durocher peut trouver une façon de diminuer le nombre de tirs accordés par match, ce sera déjà une première bonne nouvelle.

Alors que nous arrivons au tiers de la saison, le Titan permet en moyenne 41,2 lancers par match à l’adversaire. Un taux inadmissible pour une équipe qui compte dans ses rangs des arrières de la trempe de Noah Dobson, Michal Ivan, Keenan MacIsaac, Alexis Sansfaçon et Félix-Antoine Drolet. Seuls les Foreurs de Val-d’Or ont une pire moyenne à 43,5 tirs par match. Mais dans leur cas, il faut comprendre qu’ils sont privés depuis fort longtemps de deux de leurs meilleurs éléments en David Noël et Anthony Allepot.