Les frères Bezeau reviennent à Shippagan

Les Marchands de Shippagan ont confirmé que les frères Billy et Tommy Bezeau avaient quitté les Panthères du Haut-Madawaska afin de se joindre à la formation péninsulaire.

Inutile de dire que le directeur général des Marchands, Charles Cormier, n’était pas peu fier de ces deux énormes acquisitions, vendredi.

«Tommy est déjà en route vers Shippagan et il devrait pratiquer avec les gars ce soir. Billy, lui, devrait venir nous rejoindre demain matin. Je m’attends à ce qu’ils soient en uniforme samedi soir», affirme Cormier.

Questionné sur le coût de ces deux acquisitions, Charles Cormier assure qu’elles sont similaires à ce qui est offert aux autres joueurs.

«Je sais bien que les Bezeau et d’autres joueurs ont eu droit à de gros montants dans le passé et que les gens supposent que c’est encore le cas cette fois-ci. Mais je peux t’assurer que non. Nous ne pouvons pas et nous ne voulons pas payer comme ça se faisait avant. Tout ce dont nous allons payer c’est leurs voyages et leurs bâtons», soutient Cormier.

Une chose est sûre, avec les deux Bezeau et Marc-Antoine Robichaud, les Marchands vont se retrouver avec le meilleur big three défensif de la ligue.

«Ça c’est certain que ça vient pas mal solidifier notre défensive, indique Cormier. Et en plus, Marc-Antoine n’a pas encore joué comme il en est capable. Cette saison, chaque fois qu’il revient au banc il est mécontent de son jeu. Et de ce que j’ai pu apprendre, Tommy est dans la meilleure condition physique de sa carrière. Il s’entraîne lui aussi au CrossFit et ça fait une différence.»

Charles Cormier a profité de l’occasion pour mentionner que l’Asile CrossFit de Tracadie, où s’entraînent déjà une dizaine de joueurs des Marchands, songerait sérieusement à tourner une publicité qui mettrait en vedette ses joueurs.

Enfin, Charles Bergeron effectuera un retour au jeu samedi soir après avoir raté les dernières rencontres. Le vétéran attaquant joue malgré la douleur, lui qui doit se faire retirer en décembre une plaque de métal dans l’un de ses pieds.

«Charles est un adulte qui veut jouer au hockey et je n’ai pas de papier de médecin qui m’obligerait à l’en empêcher. Il devrait donc jouer en fin de semaine et il quittera la patinoire si jamais son pied lui fait trop mal», lance Cormier avec humour.

Charles Cormier ajoute que les entrées en scène des frères Bezeau font en sorte que les Marchands ont maintenant 28 joueurs sous contrat.

«C’est un heureux problème, dit-il. Cela dit, nous allons sûrement avoir besoin de tous les gars. Il y a toujours des blessures, le travail, etc. Nous espérons pouvoir permettre à tous les gars de disputer le nombre minimum de parties afin qu’ils soient éligibles et disponibles pour les séries.»

Les Marchands seront les visiteurs samedi soir au Vieux Léo pour se mesurer aux Acadiens de Caraquet. Une bonne foule est attendue.