Les attaquants du Titan tombent comme des mouches

Les attaquants continuent de tomber comme des mouches dans le camp du Titan d’Acadie-Bathurst. Après Logan Chisholm, Liam Murphy et Kristian Kovacik, voilà qu’Alexandre David se retrouve à son tour à l’infirmerie. Comme c’était le cas du Slovaque la semaine dernière, le jeune Acadien de Pigeon Hill a été victime d’une commotion cérébrale, mercredi soir, au Harbour Station. Mais au-delà des blessures, il est clair que la victoire de 4 à 1 face aux Sea Dogs de Saint-Jean a fait drôlement du bien au moral.

Il est vrai que les hommes de Mario Durocher, les duels contre les Sea Dogs sont des matchs qu’ils n’ont pas le droit de perdre. Et s’il y a une chose qu’ils font bien depuis le début de cette difficile saison 2018-2019, c’est de battre les Sea Dogs. Ils sont invaincus en trois parties devant les représentants de la Ville portuaire.

«J’ai aimé l’attitude des gars, révèle Durocher, dont il s’agissait d’une 501e victoire en carrière comme entraîneur-chef. D’accord, nous avons donné 42 lancers aux Sea Dogs, mais plusieurs de leurs lancers sont venus de l’extérieur. En fait, à part les 10 premières minutes de la deuxième période, où nous avons donné beaucoup trop de surnombres, j’ai trouvé que nous avons été en plein contrôle.»

«Les joueurs ont de plus bien fait ça en infériorité numérique et en troisième, après avoir changé quelques petites choses, les gars ont eu de belles opportunités en avantage numérique. J’ai également aimé de voir les gars se débarrasser moins rapidement de la rondelle. Ça augure bien», confie Durocher.

Parmi les recrues qui ont su tirer leur épingle du jeu, mercredi, deux noms viennent en tête de lice: Liam Leonard, qui y est allé de son premier Gordie Howe en carrière (but, passe et bagarre), avec en bonus quatre mises en échec, et Charles-André Cypihot, dont le but, son deuxième de la campagne, et la régularité de son jeu ont convaincu l’organisation de le rappeler pour de bon.

Dans les faits, Cypihot ira disputer ses deux derniers matchs avec les Timberwolves de Miramichi, samedi et dimanche, au Centre civique, face aux Rapides de Grand-Sault et aux Tigres de Campbellton.

«Il sera en uniforme (vendredi) contre les Islanders de Charlottetown, puis il ira jouer ses dernières parties avec Miramichi. À compter de lundi, il sera un membre à temps plein avec le Titan. Nous avons décidé de le rappeler pour le reste de la saison», affirme le directeur général Sylvain Couturier.

«Il a vraiment causé une belle impression à chacun de ses rappels. C’est un gros bonhomme qui travaille fort, qui excelle en possession de rondelle et qui possède une touche offensive près du filet. Et même s’il n’est pas le plus robuste, c’est un gars qui se sert bien de son physique», ajoute Couturier, qui a également rappelé les jeunes Yannic Bastarache et Olivier Coulombe, ainsi que Yan-Cédrick Gaudreault, pour les parties du week-end.

Pour Mario Durocher, les nombreuses blessures sont l’occasion pour les joueurs affiliés de démontrer qu’ils appartiennent à la LHJMQ.

«Il va y avoir des changements pendant la période des Fêtes et nous voulons accélérer le processus de la reconstruction, indique Durocher. Nous ne voulons pas attendre deux ou trois ans avant de revenir parmi l’élite. Alors c’est vraiment le bon moment pour les joueurs qui veulent graduer avec l’équipe de nous montrer ce dont ils sont capables de faire.»

Mark Grametbauer affrontera les Islanders vendredi. Dimanche, à moins d’un changement, Tyriq Outen devrait être devant le filet lors de la visite du Phoenix de Sherbrooke.

À noter qu’il y a une mince possibilité pour que Liam Murphy soit suffisamment remis pour jouer dimanche.