Les Wildcats comptent bien rester au sommet

Darren Rumble est le premier à le reconnaître; il y avait encore de la dinde, de la brioche et un peu de farce dans les patins de ses joueurs jeudi après-midi. Mais l’entraîneur-chef des Wildcats de Moncton se dit confiant de voir son équipe retrouver rapidement sa vitesse de croisière.

Après une pause d’une semaine, le petit monde des Wildcats reprenait vie au Centre Avenir.

Simon Le Coultre et Alexander Khovanov (tous deux au championnat mondial de hockey junior) brillaient bien sûr par leur absence, mais quelques nouveaux visages ont fait leur apparition sur la patinoire.

On parle bien sûr des deux plus récentes acquisition de l’équipe, le défenseur Christian Huntley (acquis des Remparts de Québec) et l’attaquant Charles-Antoine Giguère (qui arrive de l’Armada de Blainville-Boisbriand), mais également des jeunes Zachary Alchorn (un attaquant) et Sam Dow (un défenseur), deux athlètes qui évoluent dans la Ligue de hockey junior des Maritimes.

«Quelques gars cherchaient leur souffle, mais c’est souvent ce qui arrive quand on n’est pas actif pour une douzaine de jours. Mais c’est un petit repos dont tout le monde avait bien besoin», rigole Rumble.

Les Wildcats (23-10-2-1, 49 points) reprendront le collier vendredi soir, alors qu’ils rendront visite aux Screaming Eagles du Cap-Breton (21-12-1-1, 44 points) à Sydney.

«Alchorn devrait jouer, mais dans le cas de Dow, il est plus ici pour l’expérience puisque nous avons présentement huit défenseurs avec l’équipe», mentionne l’entraîneur.

Rumble se dit impressionné par les deux petits nouveaux, Huntley et Giguère.

«Ce sont deux bons jeunes. Ils ont très bien paru à leur premier entraînement et je pense qu’ils vont s’intégrer rapidement au groupe que nous avons», affirme-t-il.

«Huntley (19 ans) est un défenseur qui bouge bien la rondelle. Il remplacera en quelque sort Simon Le Coultre dans notre alignement. Il fait partie de nos quatre meilleurs arrières et il peut jouer en avantage numérique. Comme Jordan Spence a pas mal assuré sa place sur la première unité, Huntley devrait pilote la seconde», avance Darren Rumble.

«Charles-Antoine Giguère (19 ans) me fait beaucoup penser à Elliot Desnoyers.C’est un gars qui a des habiletés naturelles et qui n’arrête jamais de travailler. Il crée ses chances de marquer avec son travail acharné.»

Pour l’entraîneur des Wildcats, l’objectif est fort simple pour cette seconde portion du calendrier régulier 2018-2019.

«Nous voulons égaler ou surpasser nos résultats de la première moitié de saison. Notre but au début de la saison n’était sans doute pas de se retrouver parmi les meilleures équipes au classement. Mais maintenant que nous y sommes, pourquoi ne pas y rester?»