Les Wildcats échappent une avance de trois buts

Confrontés à une des équipes de l’heure dans la LHJMQ, les Wildcats de Moncton (23-10-2-2) ont contrôlé le jeu pendant les 40 premières minutes du match. Ils ont toutefois fait preuve d’indiscipline en troisième période pour finalement s’incliner 4 à 3 en fusillade face aux Screaming Ealges du Cap-Breton (22-12-1-1), vendredi soir, à Sydney.

Les Wildcats ont ainsi subi une sixième défaite à leurs huit derniers matchs.

De leur côté, les Aigles Criards sont sur une très bonne lancée, eux qui n’ont subi qu’une seule défaite en temps réglementaire à leurs 14 dernières parties (12-1-1).

Après une première période sans but, les Wildcats ont pris une sérieuse option sur la rencontre en marquant trois filets sans réplique au deuxième vingt. Kyle Foreman, le nouveau-venu Charles-Antoine Giguère et Elliot Desnoyers ont tour à tour touché la cible.

Les représentants du Cap-Breton ont toutefois forcé la prolongation en marquant trois buts en troisième période, dont deux fois alors qu’ils bénéficiaient de l’avantage d’un homme.

L’ancien du Titan d’Acadie-Bathurst, Mitchell Balmas, a inscrit les deux premiers buts des siens avant de voir son coéquipier Ekor Sokolov créer l’égalité avec moins de cinq minutes à faire au match.

La prolongation n’a pas fait de maître et les locaux ont finalement tranché lors de la fusillade grâce à des buts de Derek Gentile et Sokolov.

Francis Leclerc a réalisé 27 arrêts devant la cage des Wildcats. Son vis-à-vis, Kevin Mandolese, a bloqué 25 rondelles.

Les Wildcats auront l’occasion de se reprendre alors qu’ils seront à Saint-Jean pour y affronter les Sea Dogs, dimanche après-midi.