Hockey: fin de semaine parfaite pour le Bleu et Or

Les deux équipes de hockey des Aigles Bleus de l’Université de Moncton semblent avoir pris de bonnes résolutions pour l’année 2019. Les formations de Judes Vallée et de Marc-André Côté ont entrepris la nouvelle année avec des victoires convaincantes en fin de semaine. De très bon augure pour le reste de la campagne.

La formation masculine (9-7-2, 21 points) l’a emporté 3 à 0 sur les Tigers de l’Université Dalhousie (6-14-0, 12 points), samedi soir à l’aréna J.-Louis-Lévesque devant 550 spectateurs.

Le gardien Étienne Montpetit a été intraitable avec 36 arrêts pour mériter son second jeu blanc de la saison.

«Nous  avons eu un mauvais début de match, mais les bonnes équipes trouvent un moyen de gagner», a-t-il raconté après le match.

«On était conscient qu’on n’avait pas joué notre meilleure première période de l’année. Il fallait revenir à la base. On a joué dans notre système pour aller chercher la victoire.»

Maxime St-Cyr (un doublé) et Robbie Graham ont réussi à déjouer le portier perdant Riley Pickard du côté des gagnants.

Le Bleu et Or disputera sa prochaine rencontre mercredi soir, alors qu’il rendra visite aux Huskies de l’Université Saint Mary’s (12-7-1, 25 points) à Halifax.

L’équipe féminine a également renversé les Tigers de l’Université Dalhousie, vendredi soir à Moncton, par un pointage de 5 à 2.

Katherine Dubuc a dirigé l’attaque des gagnantes avec deux filets.

Katryne Villeneuve, Maëlle Rioux et Gabrielle Saulnier ont également touché la cible pour l’U de M.

Tara Morning et Danika Phillips ont été les seules à parvenir à déjouer la gardienne gagnante, Audrey Berthiaume.

«C’est un bon début de deuxième semestre et c’est un effort complet du début à la fin», a commenté le pilote du Bleu et Or, Marc-André Côté.

«Je donne le crédit aux filles qui ont suivi le plan de match et qui croient au processus. Ça donne des bons résultats», a-t-il mentionné.

Dimanche, les Aigles Bleues (9-8-1, 19 points) ont fait encore mieux avec une éclatante victoire de 4 à 0 sur les X-Women de l’Université St. Francis Xavier (11-4-3, 25 points).

Aude Massé a mené l’attaque des gagnantes avec deux buts en première période, dont un en avantage numérique.

Samantha McLaughlin et Katryne Villeneuve ont également trouvé le fond du filet.

Cette dernière a également récolté deux mentions d’aide dans la rencontre.

Audrey Berthiaume a bloqué 38 rondelles pour mériter le blanchissage.