Transactions: Couturier estime avoir atteint ses objectifs

Sylvain Couturier s’était fixé trois objectifs à atteindre avant que ne s’entame la dernière période des transactions qui s’est complétée dimanche. Il voulait rajeunir le club, enrichir sa banque de choix au repêchage et ajouter des joueurs plus costauds. Dans les trois cas, force est de constater qu’il a livré la marchandise.

Ainsi, six des huit joueurs acquis pendant les trois dernières semaines, Nicolas Kingsbury-Fournier, Oliver Turan, Jack Tucker, Anderson MacDonald, Mathieu Desgagnés et Mathieu Samson, sont âgés de 18 ans et moins. Les deux autres, Ian Smallwood et Jesse Sutton, ont respectivement 19 et 20 ans.

Couturier a de plus terminé cette séance de transactions avec 10 choix de 1er, 2e et de 3e tour pour les trois prochains encans, dont quatre sélections de première ronde.

Enfin, tous les joueurs obtenus, à l’exception de Desgagnés, sont des patineurs au grand gabarit. Le Titan est d’ailleurs la seule formation du circuit à compter sur au moins 10 joueurs de 6 pieds 2 pouces et plus.

«Je suis content, avoue Couturier. Nous sommes en bien meilleure posture que nous ne l’étions il y a quatre ans, quand nous avons commencé à assembler le club qui nous a permis de gagner la coupe du Président et la coupe Memorial ce printemps. Nous aimons beaucoup le futur de notre équipe.»

À noter que 23 des 25 joueurs de l’alignement actuel sont en mesure de revenir la saison prochaine. C’est sans oublier les jeunes du midget Alexis Dubé, Olivier Coulombe, Yannic Bastarache, Zachary Racicot, Félix-Anthony Éthier et Tomy St-Amand, qui ont tous un très beau potentiel. Et nous n’avons pas encore parlé des joueurs qui seront repêchés en juin. Le Titan possède pour l’instant, deux choix de 1er tour, deux autres de 2e ronde et un de 3e ronde.

«Nous sommes en train de nous doter d’une belle profondeur à toutes les positions. Nous avons d’ailleurs livré un message très clair aux joueurs. Cette deuxième moitié de saison est en quelque sorte un premier camp d’entraînement avant le gros camp du mois d’août», raconte Couturier, qui n’exclut pas l’ajout de joueurs d’impact avant le repêchage de juin.

«D’ici là, tous les gars sont en audition. Notre objectif est toujours de se tailler une place dans les séries éliminatoires afin que les joueurs puissent aller chercher de l’expérience. Nous sommes présentement à huit points du 16e rang», mentionne Couturier, qui n’est malgré tout pas sans savoir que les chances d’y prendre part sont minces.

Cela dit, les hommes de Mario Durocher disputeront neuf de leurs 29 derniers duels de la saison régulière contre des clubs qui jouent sous la barre de ,500. Quatre de ces parties sont contre les Sea Dogs de Saint-Jean. Il doivent aussi se mesurer deux fois aux Tigres de Victoriaville et à l’Armada de Blainville-Boisbriand, et une autre fois aux Foreurs de Val-d’Or.

Le Titan (7-31-1, 15 pts, 18e) reprend l’action mardi en accueillant les Mooseheads de Halifax (27-8-3, 57 pts, 4e). Le Titan est toujours privé de Logan Chisholm, Alexandre David, Christian Kovacik et Charles-André Cypihot.

À noter que le Titan complétera la campagne avec seulement deux joueurs de 20 ans (Sutton et Mark Grametbauer) et trois patineurs de 19 ans (Smallwood, Marc-André LeCouffe et Cole Rafuse).

Autopsie d’une transaction

Onze joueurs qui ont aidé le Titan à remporter les coupes du Président et Memorial, le printemps dernier, ont été échangés depuis le 1er juin. Ils sont dans l’ordre Antoine Morand, Jordan Maher, Justin Ducharme, Mitchell Balmas, Samuel L’Italien, Samuel Asselin, Keenan MacIsaac, Ethan Crossman, Liam Murphy, Noah Dobson et Michal Ivan.

Une fois toutes les tractations complétées (11 choix au repêchage, dont deux de premier tour, et Louis Tardif) avec les autres équipes impliquées, le retour pour le Titan se traduit jusqu’ici par l’arrivée d’Evan MacKinnon, Cole Larkin, Anderson MacDonald, Jack Tucker, Jesse Sutton et Oliver Turan dans l’alignement régulier, les sélections de Benjamin Roode, Alexandre David, Olivier Coulombe, et Félix-Anthony Éthier lors de l’encan de juin dernier, les acquisitions des espoirs Yannic Bastarache et Alexis Dubé cet automne, ainsi qu’une banque de choix comprenant cinq sélections de premier tour, six de deuxième tour, quatre de troisième, ainsi qu’un choix de quatrième, deux de cinquième, un de sixième et un autre de huitième ronde.

Et semble-t-il que le meilleur est à venir.

Trois marqueurs en devenir

Le Titan d’Acadie-Bathurst a certes des difficultés à marquer des buts, mais Sylvain Couturier est convaincu que ça ne sera bientôt plus un problème pour l’équipe de remplir le filet avec Olivier Coulombe, des Chevaliers de Lévis, ainsi qu’Alexis Dubé et Yannic Bastarache, des Flyers de Moncton. Selon le directeur général, ces trois joueurs de 16 ans sont de véritables marqueurs et ont le potentiel de transposer cette qualité dans la LHJMQ.

«Coulombe vient d’inscrire son 20e but de la saison et Dubé en a déjà 23. Pour ce qui est de Bastarache, après un début de saison un peu lent en raison des blessures, il a retrouvé sa touche. Il vient d’ailleurs d’enregistrer cinq buts et quatre passes dans ses deux derniers matchs. Ce sont trois gros bonshommes qui dominent dans le midget et qui ont un bel avenir», affirme Couturier.

«Et c’est sans oublier Anderson MacDonald qui n’a que 18 ans. Les gens oublient que ce gars-là a eu des saisons de 29 et 27 buts à 16 et 17 ans. Il a dû composer avec les blessures cette saison. Mais quand tout va tomber en place il devrait se remettre à produire. On parle d’un gars qui a définitivement le potentiel pour jouer professionnel. Il s’agit maintenant de l’aider à retrouver sa confiance», ajoute Sylvain Couturier.