Les Marchands de Shippagan ont passé un message au reste de la ligue

Avec les acquisitions des dernières semaines, les Marchands de Shippagan (11-4-2, 23 pts) ont maintenant du talent en quantité industriel, de la profondeur à chaque position et beaucoup de caractère. Personne ne mettra donc en doute que Dave Cowan adore l’équipe qu’il a entre les mains. Pour tout dire, même s’il préconise la prudence dans ses propos, il est évident que le nouvel entraîneur-chef des Marchands aime de plus en plus les chances de son équipe d’aspirer aux grands honneurs.

Après tout, quand tu peux compter sur un duo de gardiens composé de Guillaume Chiasson et de Jean-Sébastien Robichaud, sur une brigade défensive comprenant les frères Bezeau, Billy et Tommy, Marc-Antoine Robichaud et Martin Duguay, de même que sur des attaquants de la trempe de Samuel Paquet, Charles Bergeron, René Guy Haché, Pierre-Paul Roussel, André-Oliva Roussel, Frédérick Jones, Yan Plourde, Pier-Paul Landry et Samuel DeGrâce, tu as ce qu’il faut pour veiller tard.

«C’est vrai que nous avons une très belle équipe et si nous faisons comme il faut nos devoirs, nous pouvons surprendre», révèle Cowan.

«Mais même si j’ai devant moi une équipe avec beaucoup de potentiel, nous avons quand même des ajustements à apporter. Notre rôle, à nous les entraîneurs, est de les préparer afin qu’ils soient au sommet de leur jeu et de leur confiance pour les séries éliminatoires», dit-il.

Cowan croit par ailleurs que les Marchands ont percé un brin la muraille des Alpines de Tracadie (15-1-0, 30 pts), le 29 décembre dernier, en l’emportant 3 à 2.

«Nous avons passé un message ce soir-là. Les Alpines n’avaient pas encore perdu et nous leur avons démontré que nous étions capables de les battre. J’ignore jusqu’à quel point ç’a joué dans leur tête, mais pour notre part ç’a augmenté notre confiance», affirme Dave Cowan.

Les Marchands auront l’occasion de prolonger à six leur série de victoires consécutives, vendredi soir, alors qu’ils accueilleront les Ice Dogs de Néguac (1-13-1, 3 pts).

«Je veux que les gars prennent ce match très au sérieux, confie-t-il. C’est en plein le genre de partie où il est important de prendre de bonnes habitudes de travail. Je veux que les gars fassent attention aux moindres petits détails. Les Ice Dogs sont quand même en mesure de marquer des buts. Ils l’ont prouvé le week-end dernier en marquant sept buts contre les Alpines. Ils ont le meilleur buteur de la ligue en Bryce Silliker. Vendredi, je veux que les gars empêche Silliker de remplir notre filet», indique Cowan.

«Je tiens à ce que notre série victorieuse se poursuive et que les gars aient la mentalité de gagner tous les matchs. Je sais que c’est encore possible mathématiquement de rejoindre les Alpines, mais pour ce faire nous aurons besoin de l’aide des autres équipes. Le plus important pour nous est de consolider notre deuxième place et de peaufiner notre jeu d’ici les séries», ajoute Cowan.

Les Marchands pourront compter sur le retour au jeu de Charles Bergeron, vendredi. Toutefois, ils ont appris qu’ils seront privés de Pier-Paul Landry pour encore quelques semaines.

Trois autres matchs sont à l’affiche en fin de semaine dans la LHSAC: Vendredi: Tracadie vs Caraquet (8-8-0, 16 pts). Samedi: Caraquet vs Baie-Sainte-Anne (3-9-1, 7 pts). Dimanche: Baie-Sainte-Anne vs Tracadie.