Les Tigres de Campbellton se donnent les moyens de gagner le championnat

Les Tigres de Campbellton ont pris les grands moyens pour se hisser parmi les prétendants sérieux en vue du Championnat des séries éliminatoires de la Ligue de hockey junior des Maritimes, dans les dernières 48 heures, en faisant les acquisitions du défenseur étoile Brendan Bornstein, des Rapides de Grand-Sault, et de l’attaquant Matt Warner, des Wildcats de Valley. Comme les Ramblers d’Amherst seront les hôtes de la coupe Fred Page, ça veut également dire que les Tigres ont les yeux sur la deuxième place disponible pour le Championnat de l’Est canadien. Et à moins d’une surprise majeure, ça devrait se jouer entre les Tigres, les Mariners de Yarmouth et les Western Capitals de Summerside.

Les Tigres ont d’abord cédé Lucas MacAulay, Evan Jackson et un choix de première ronde en 2019, celui des Ramblers, pour obtenir l’Américain Bornstein. Puis, ils ont envoyé Matt Ellis, un choix de quatrième tour en 2019 et des considérations futures pour le Néo-Écossais Warner et un choix de sixième ronde conditionnel en 2020.

À la suite de ces transactions, les Félins du Restigouche ont désormais deux bons gardiens, le meilleur quatuor de défenseurs du circuit et trois solides unités offensives.

Pour le capitaine Pierre-Luc Lurette, il ne fait aucun doute que les Tigres ont ce qu’il faut pour aller jusqu’au bout. Selon lui, les ajouts d’un attaquant offensif et d’un défenseur de premier plan étaient tout ce qu’il manquait pour compléter le tableau.

«Un championnat c’est tout ce qu’il me manque pour faire mon bonheur, raconte le natif de Val-d’Amour. Je veux apporter un championnat à Campbellton. Je ne me souviens pas tellement du championnat de 2004, mais je sais que ça avait été très gros pour la ville. Je veux vivre ça avant de terminer mon hockey junior.»

«Il ne me reste plus que quelques mois et je sais la fin s’en vient vite. En fait, ça me fait presque peur», confie le défenseur étoile.

Lurette, qui comme son coéquipier et cousin Francis Thibeault n’a toujours pas eu signe de vie des Aigles Bleus de l’Université de Moncton, dit avoir été approché par deux universités ontariennes jusqu’ici, soit les Paladins du collège militaire royal du Canada qui sont basés à Kingston, ainsi que les Ridgebacks de l’Université Ontario Institute of Technology qui sont basés à Oshawa.

«Mon rêve est cependant de jouer pour les Aigles Bleus. C’est ce que je souhaite depuis que je suis tout jeune. Et ce serait encore plus incroyable si je pouvais le faire avec mon cousin Francis. J’ai été voir un match l’autre jour quand ils sont allés jouer à Edmundston. J’ai vu que j’étais capable de jouer à ce niveau. Je sais que je pourrais aider une équipe comme les Aigles Bleus», mentionne-t-il.

Lurette est d’autant plus confiant de sa valeur qu’il dit avoir apporter des ajustements significatifs dans les derniers mois.

«J’ai l’impression de m’être beaucoup amélioré depuis ma rencontre avec l’entraîneur Greg Leland. Grosso modo, Greg m’a dit que pour jouer dans le prochain niveau, je devrai d’abord simplifier mon jeu. C’est étrange parce que depuis que j’ai les conseils de Greg en pratique, j’obtiens encore plus de points. Ça m’a fait réaliser à quel point je me compliquais trop la vie avant. Je suis un bien meilleur défenseur maintenant», indique Lurette, qui domine tous les arrières de la MHL avec 37 points, dont 14 buts. Il est aussi le meilleur pointeur des Tigres.

À noter que Lurette n’est plus qu’à trois petits points pour devenir le premier défenseur dans l’histoire des Tigres à réaliser deux saisons d’au moins 40 points. Lurette n’a également besoin que de 10 points pour égaler le record d’équipe appartenant à Denis Boudreau depuis la saison 1999-2000. Ce même Boudreau qui, la saison précédente, avait aidé le Titan d’Acadie-Bathurst à remporter la coupe du Président.

Ce n’est pas tout, avec ses 139 points Lurette n’a besoin que cinq points pour rejoindre Dylan King au deuxième rang parmi les défenseurs les plus productifs dans l’histoire de la MHL. King a totalisé 144 points de 2009 à 2012 avec la défunte concession de Halifax. Le recordman demeure bien sûr Chris Owens, auteur de 258 points avec les Timberwolves de Miramichi de 2006 à 2010. À noter que son nouveau coéquipier Brendan Bornstein n’est pas tellement loin derrière puisqu’il occupe le quatrième échelon avec 136 points.

Enfin, s’il peut éviter les blessures ou la maladie, Lurette deviendra le défenseur ayant disputé le plus de matchs dans l’histoire du circuit le 22 février alors que les Tigres seront les visiteurs au Centre E.-&.P.-Sénéchal de Grand-Sault. Il égalera toutefois la marque devant les siens au Centre civique Memorial, le 18 février, face au Blizzard d’Edmundston. Lurette a pour l’instant joué 216 parties et il s’apprête à devancer Derick Smith (221 matchs) et le meneur Ryan Taylor (229 matchs).

En attendant, Lurette et les Tigres seront en action vendredi soir alors qu’ils accueilleront les puissants Western Capitals. Samedi, ils seront au Garcelon Civic Centre pour se mesurer aux Aces de St. Stephen.

Parmi les autres matchs au programme ce week-end dans la MHL: Vendredi: Edmundston vs Yarmouth; Miramichi vs Grand-Sault. Samedi: Edmundston vs Valley Summerside vs Miramichi.