Défaite «difficile à avaler» pour le Titan contre les Sea Dogs

Filip Prikryl a profité de la générosité de Jesse Sutton à la ligne bleue, qui l’a laissé entrer en territoire sans même lever le petit doigt, et le Tchèque s’est présenté fin seul devant Mark Grametbauer qu’il a aisément déjoué d’un revers, vendredi soir, devant 1671 spectateurs au Centre régional K.-C.-Irving. Avec ce gain de 4 à 3 en prolongation, les Sea Dogs de Saint-Jean profitent maintenant d’une priorité de sept points sur le Titan tout en étant plus qu’à un petit point des Cataractes de Shawinigan et du dernier rang donnant accès aux séries.

À noter que quelques secondes avant le but, le même Sutton a été victime d’un accrochage qui aurait dû être pénalisé, mais les deux officiels ont préféré fermer les yeux, au grand dam des partisans.

Le Titan (7-32-2, 16 pts), qui avait remporté ses quatre premiers duels contre leurs rivaux de la Ville portuaire cette saison, a depuis perdu les deux confrontations suivantes. Rappelons que les deux équipes vont se retrouver dans quelques heures sur la même surface glacée.

Jesse Sutton (13e), Liam Leonard (4e) et Mathieu Desgagnés (5e) ont enfilé les buts du Titan. Samuel Samson, encore lui, a amassé deux mentions d’aide. En plus de leur but, Sutton et Leonard ont également obtenu une passe chacun.

Le défenseur Félix-Antoine Drolet, probablement le meilleur arrière de l’équipe lors de cette partie, était visiblement déçu de ce point perdu au classement.

«Nous nous devons de mieux jouer lors des premières périodes, mentionne-t-il. Mais à partir de la deuxième, nous avons démontré du caractère. Tous les gars croient encore que c’est possible de participer aux séries dans ce vestiaire. Demain (samedi), ça va être une vraie partie des séries.»

Le jeune Alexandre David, qui effectuait un retour au jeu, était tout aussi déçu.

«Nous avons raté de belles chances en troisième parce que nous avons mieux travaillé en équipe», a-t-il noté.

De son côté, Yan-Cédric Gaudreault s’en voulait d’avoir bousillé deux belles chances de marquer.

«C’est une défaite qui est très difficile à avaler. En plus, j’ai raté deux belles chances en troisième. Il n’y a pas 10 000 solutions, nous nous devons de jouer comme nous l’avons fait en troisième période. Nous savons que nous pouvons battre cette équipe», révèle Gaudreault.

Outre Prikryl (5e), les Sea Dogs (10-29-3, 23 pts) ont obtenu des buts de Benjamin Gagné (8e), William Poirier (9e) et James White (6e).

«Tous les gars savaient l’importance de ce match, signale William Poirier. Nous sommes peut-être sortis de notre plan de match en troisième, mais il faut donner crédit au Titan. C’est une équipe qui n’abandonne jamais.»

Poirier ajoute que les Sea Dogs sont actuellement en mission et ils n’arrêteront pas tant qu’ils n’auront pas assuré leur place en séries.

«Depuis Noël, nous nous sommes raplombés en tant qu’équipe. Nous savions que nous étions que ce qu’indiquait notre fiche. Dans le vestiaire, le focus de tous les gars est de se qualifier pour les séries», ajouter Poirier.

Mark Grametbauer a fait face à 32 tirs devant le filet du Titan, dont 15 au premier vingt. Pour sa part, Zachary Bouthillier a composé avec 21 rondelles.

En bref… Alexandre David a effectué son retour au jeu après avoir raté les 16 derniers matchs de l’équipe. L’Acadien de Pigeon Hill n’avait pas joué depuis le 21 novembre en raison d’une commotion cérébrale. Le numéro 98 n’a pas paru trop rouillé… Kristian Kovacik (blessé), Alec Rhéaume (blessé), Logan Chisholm (blessé), Charles-André Cypihot (blessé), Brandon Cianflone et Antoine Leblanc étaient les absents dans le camp du Titan… Du côté des Sea Dogs, Brady Burns (blessé), Aiden MacIntosh (blessé) et Patrick Musico n’ont pas joué… On a pas revu Anderson MacDonald après qu’il ait été frappé solidement au premier vingt…