Wildcats: John Torchetti revient à Moncton

La période d’incertitude est terminée chez les Wildcats de Moncton. John Torchetti deviendra lundi le 11e entraîneur-chef de l’histoire de l’organisation, lors d’un point de presse qui aura lieu en après-midi au Centre Avenir.

Torchetti occupera également les fonctions de directeur général des Wildcats.

Il s’agit pour lui d’un retour à Moncton, puisqu’il a dirigé l’équipe en 2006-2007 après de court passage à la barre des Panthers de la Floride (2003-2004) et des Kings de Los Angeles (2005-2006), avant d’obtenir un poste d’adjoint avec les Blackhawks de Chicago en 2007-2008, dans la LNH.

Il a aussi roulé sa bosse comme entraîneur associé des défunts Thrashers d’Atlanta en 2010-2011 et il a été le pilote du Wild du Minnesota en 2015-2016 avant de devenir adjoint chez les Red Wings de Detroit les deux saisons suivantes.

Selon ce que l’Acadie Nouvelle a appris, Ritchie Thibeau, qui occupait le poste de directeur général par intérim depuis le congédiement de Roger Shannon au printemps 2018, demeurera dans l’organisation à titre de recruteur-chef et de directeur général adjoint.

Personne n’a cependant voulu confirmer la nouvelle dimanche soir.

«Je n’ai rien à confirmer. J’occupe le poste par intérim jusqu’à ce qu’on me dise que je ne l’occupe plus», a simplement indiqué Ritchie Thibeau.

«J’ai toujours dit depuis que j’ai été nommé (en avril) que j’occupais seulement le poste sur une base intérimaire. La seule chose que j’ai essayé de faire, c’est de placer l’équipe dans une bonne position et de l’améliorer si possible», a-t-il ajouté.

Tout le personnel d’entraîneurs demeurera en place, soit Josh Hepditch, Darryl Boyce et Joey Perricone (entraîneur des gardiens).

Torchetti avait mené les Wildcats à une fiche de 39-25-4-2, bon pour le quatrième rang au classement général de la LHJMQ en 2006-2007.

L’équipe s’était inclinée en sept rencontres lors du premier tour éliminatoire face aux Mooseheads de Halifax.

Une victoire

Sur la glace, Josh Hepditch a savouré un premier gain derrière le banc des Wildcats (après un revers de 5 à 1 contre les Huskies de Rouyn-Noranda vendredi), un triomphe de 4 à 1 inscrit aux dépens des Islanders de Charlottetown (25-12-2-2, 54 points), dimanche après-midi au Centre Avenir.

Jeremy McKenna a dirigé l’attaque des gagnants (25-14-3-2, 55 points) avec deux buts (ses 28e et 29e).

Mika Cyr (19e) et Jakob Pelletier (23e) ont également touché la cible pour Moncton.

Alexander Khovanov a pour sa part récolté trois mentions d’aide.

Nikita Alexandrov (19e) a ruiné le jeu blanc du gardien Francis Leclerc en deuxième période, à la suite d’un superbe jeu de passe à trois.

Après la rencontre, Josh Hepditch savourait pleinement ses derniers moments comme entraîneur-chef.

«Cette victoire veut dire beaucoup pour moi. Je suis heureux de voir que les gars ont bien répondu. Ils ont exécuté parfaitement le plan de match. On voulait placer des rondelles profondément dans leur zone et les forcer à travailler dur physiquement», souligne-t-il.

«On voulait vraiment terminer ce chapitre de l’histoire de l’équipe du bon pied. Je suis très excité de voir que les gars ont enfin vu leurs efforts récompensés. Je suis très optimiste pour l’avenir de ce groupe.»

L’Acadien Mika Cyr avait aussi le coeur à la fête.

«Cette victoire fait du bien. Ça fait longtemps qu’on l’attend celle-là (les Wildcats ont mis un terme à une séquence de quatre revers). On travaille très fort chaque jour et on a des bonnes habitudes. On ne lâchera pas et je pense qu’on s’en va dans la bonne direction.»

Le Titan va rêver aux Sea Dogs…

Les joueurs du Titan d’Acadie-Bathurst risquent de voir les Sea Dogs de Saint-Jean dans leurs cauchemars pour quelques nuits.

L’équipe de Mario Durocher a subi deux revers en l’espace de 24 heures face au groupe de Josh Dixon.

Le Titan a baissé pavillon 4 à 3 (en prolongation), samedi soir au Centre régional K.-C.-Irving.

Un but de Filip Prikryl (5e) au milieu de la quatrième période a fait pencher la balance en faveur des visiteurs.

Benjamin Gagné (8e), William Poirier (9e) et James White (6e) ont aussi trouvé le fond du filet pour les gagnants.

Jesse Sutton (13e), Liam Léonard (4e) et Mathieu Desgagnés (5e) ont riposté pour le Titan.

Samedi soir, Saint-Jean a signé un gain de 5 à 1 sur son adversaire du Nord, une autre rencontre présentée au domicile du Titan.

Mathieu Desgagnés (6e) avait pourtant lancé les locaux en avant à mi-chemin au premier engagement.

Mais la réplique des visiteurs a été rapide et cinglante.

Charlie Desroches (8e), Nicholas Deakin-Poot (9e), William Poirier (10e) et Maxim  Cajkovic (10 et 11e) allaient faire mouche sans réplique.