Le Titan s’incline face à des Mooseheads amoindris

Dans un match qui n’a donné que de rares occasions de s’exciter le poil des jambes pendant les 40 premières minutes de jeu, les Mooseheads de Halifax, pourtant privés de cinq joueurs étoiles dont trois de leurs quatre meilleurs défenseurs, l’ont emporté 4 à 1, mercredi soir, devant 1699 spectateurs réunis au Centre régional K.-C.-Irving.

Le Titan, qui avait réussi à limiter les visiteurs à un seul but après 42 minutes de jeu, a toutefois perdu confiance après une double mineure inutile et dangereuse de Mathieu Samson qui a mené au 20e but de Benoit-Olivier Groulx. Le fils de Benoit Groulx a de plus obtenu deux mentions d’aide.

Le Titan (7-34-2, 16 pts) encaisse donc un quatrième revers consécutif, un sixième en autant de duels devant les Mooseheads. Après six confrontations, les Orignaux dominent d’ailleurs le Titan 37-7 au chapitre des buts marqués.

Seul Mathieu Desgagnés (7e) est parvenu à s’inscrire à la marque pour le Titan à la 55e minute.

Tyriq Outen a fait face à 39 tirs, dont 22 au troisième tiers.

Joel Bishop (5e), Keith Getson (16e) et Xavier Parent (10e) ont inscrit les autres buts des Mooseheads (30-10-3, 63 pts). Cole McLaren a composé avec 17 rondelles devant la cage des visiteurs.

L’entraîneur Mario Durocher semblait plutôt satisfait de l’effort de ses joueurs mis à part bien sûr le troisième vingt qui s’est avéré aussi bien dire à sens unique à part quelques rares incursions du Titan en zone offensive.

«C’est clair que la punition nous a brisés, affirme-t-il. Cependant, je ne suis pas certain que ça méritait un quatre minutes. De ce que j’ai vu ça ressemblait plus à un deux minutes. L’autre (Sansfaçon) était de côté et il a tombé sur le cul.»

«Cela dit, j’ai aimé ce que j’ai vu lors des deux premières périodes, particulièrement en deuxième où les gars ont limité les Mooseheads à seulement six lancers (sept en fait). Et j’ai aussi trouvé que nous avions marqué un très beau but en fin de match», indique l’entraîneur.

Questionné sur le fait que ses joueurs n’ont pas généré beaucoup de choses lors des quatre supériorités numériques, Durocher n’était pas tout à fait d’accord.

«Nous avons quand eu eu deux ou trois bonnes occasions en deuxième. Leurs attaquants ont bien joué de l’autre côté en venant aider leurs défenseurs. Il reste qu’un seul but aurait pu complètement changer le match. Ça nous aurait donné de la confiance. Nous avons une équipe très jeune et la confiance est fragile. J’ai aussi aimé le travail de Outen. À part le premier but qu’il aurait dû arrêter, je l’ai trouvé solide. Il a quand même fait face à 22 lancers en troisième», souligne-t-il.

Le prochain match du Titan aura lieu vendredi, alors qu’il ira rendre la pareille aux Mooseheads au Scotiabank Centre.

En bref… Anderson MacDonald (blessé), Charles-André Cypihot (blessé), Brandon Cianflone, Antoine Leblanc et Alec Rhéaume n’ont pas affronté les Mooseheads… Jared McIsaac (blessé), Jake Ryczek (blessé), Ostap Safin (blessé), Maxim Trépanier (blessé), Jocktan Chainey (blessé) et Marcel Barinka étaient les absents… Antoine Leblanc a été choisi le joueur-étudiant du Titan pour le mois de décembre avant la rencontre… Rappelé plus tôt aujourd’hui, l’ancien défenseur Evan White a disputé un premier match avec les Mooseheads… Kristian Kovacik en était à un premier match depuis le 16 novembre. Le Slovaque avait été blessé lors d’un match à Rimouski. À son premier match en deux mois, Kovacik n’a pas eu droit à beaucoup de temps de jeu, mais il a néanmoins eu droit à une bonne note de l’entraîneur. «C’était la première fois que je le voyais et j’ai trouvé qu’il a fait de belles choses, à part son erreur sur le troisième but», a mentionné Mario Durocher.