Curling: «Les filles tardent à embarquer»

Quiconque peut associer ensemble les mots skip, brushing, biter, gripper, heavy rock, house et wick est obligatoirement un habitué du curling. Au Nouveau-Brunswick, on retrouve pas moins de 30 clubs, dont 26 font partie de l’Association provinciale de curling. Au total, c’est environ 4000 Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises qui font glisser quelques fois par semaine des pierres sur une surface glacée. Et cela, de l’automne jusqu’au printemps.

Depuis l’an dernier, le curling a droit à sa semaine provinciale au Nouveau-Brunswick. Nous sommes d’ailleurs en pleine semaine de curling (lundi à dimanche) et des activités sont prévues dans la plupart des clubs. À sa 30e année d’opération, le Sportek de Beresford a profité de cette semaine de célébration pour offrir lundi soir une clinique gratuite aux non-initiés souhaitant apprendre les rudiments de ce sport vieux de 454 ans.

Une activité qui se voulait de plus une tentative de recruter des nouveaux membres. Depuis deux ans, le recrutement est devenu la priorité au Sportek dont le nombre de membres se chiffre à 47, ce qui en fait le plus petit club de la zone Nord-Est. On y retrouve aussi les clubs de Tracadie, de Campbellton, de Bathurst et de Miramichi. Au total, la zone Nord-Est est composée d’environ 400 membres.

Depuis l’an dernier, le curling a droit à sa semaine provinciale au Nouveau-Brunswick. – Acadie Nouvelle: Robert Lagacé

«Depuis deux ans, nous travaillons de plus en plus sur le recrutement, affirme le président de l’Association sportive de Beresford, Edgar Aubé. Ça va de mieux en mieux, mais les filles tardent à embarquer. Nous n’en avons que quatre actuellement. Dans les premières années du club, nous en avions plus d’une vingtaine. Dans ce temps-là, nous avions une ligue féminine, une ligue mixte et une ligue masculine. Aujourd’hui, nous n’avons qu’une ligue mixte.»

«Le manque d’inscriptions chez les femmes est un problème partout dans la province, note cependant le directeur de la zone Nord-Est, Philippe Léger. Avec nos cliniques, nous espérons augmenter le nombre de femmes. Nous avons même offert une clinique hors glace avec deux classes de huitième année du Carrefour Étudiant. Ces jeunes devraient bientôt venir s’amuser au Sportek pendant un après-midi.Ce n’est qu’un début. Nous allons voir ce que ça va donner, mais nous allons probablement approcher d’autres classes à l’avenir. Nous avons aussi été approchés par l’Association multiculturelle région Chaleur qui aimerait permettre à leurs membres de suivre une clinique.»

Comme l’Association sportive de Beresford cherche à s’éloigner un peu du Sportek, un exécutif a récemment été mis en place et l’objectif à moyen terme est de lui céder la gérance du club de curling.

«Nous sommes vieux au sein de l’Association et nous commençons à être essoufflés, confie Edgar Aubé. Nous aimerions que le club prenne tout ça en main.»

À écouter le représentant des ligues Claude Mallet, la passation des pouvoirs va se faire naturellement puisque les objectifs sont les mêmes.

«Pour l’instant, nous gérons les ligues et les membres, indique Claude Mallet. Nous sommes tous conscients que ça nous prend du sang neuf et nous voulons donc augmenter notre membership. Ainsi, ça nous permettrait d’organiser plus d’activités. C’est d’ailleurs pourquoi nous sommes plus présents dans la communauté afin de faire du recrutement.»

«Avec une centaine de membres, nous pourrions avoir d’autres ligues compétitives, présenter plus de tournois et offrir plus d’heures de jeu, révèle Edgar Aubé. C’est un beau sport qui ne coûte pas cher et ce n’est pas normal que plusieurs jeunes de la région ignorent encore que nous avons un club de curling. Un débutant peut venir ici avec rien d’autre que ses espadrilles puisque nous fournissons les balais, les glisseurs et les pierres.»

Par ailleurs, petit club ne signifie pas que le Sportek est incapable de grandes choses. La preuve, le quatuor composé de Wayne Aubie, Philippe Léger, Francis Frenette et Daniel Blacquière a remporté le Championnat provincial Travelers en 2017. Les vedettes du Sportek ont ensuite pris part aux Championnats canadiens, où ils ont pris le sixième rang avec une fiche de deux victoires et quatre défaites.

En 2017, le quatuor composé de Wayne Aubie, Philippe Léger, Francis Frenette et Daniel Blacquière a remporté le Championnat provincial Travelers. – Gracieuseté

C’est sans oublier le jeune Donovan Lanteigne, de Robertville, qui s’apprête à représenter le Nouveau-Brunswick pour une deuxième fois aux Championnats canadiens junior.

Outre la Ligue compétitive du jeudi soir qui n’accepte que les membres, les gens peuvent s’adonner au curling les mardis soir au sein de la Ligue récréative et les dimanche soir (19h à 21h). Il y a aussi moyen d’aller s’amuser avec les curleurs âgés de 50 ans et plus les mardis et jeudi après-midi (13h à 15h).

Activités à venir dans la zone Nord-Est

18 au 20 janvier – Merchants Open Bonspiel au Club de curling de Campbellton

22 au 24 février – Beresford Open Cashspiel au Sportek de Beresford

23 février – Curl for Cancer au Club de curling de Bathurst

29 au 31 mars – Tournoi des commerçants au club de curling de Tracadie