Ce ne sont pas quelques pouces qui arrêteront Jakob Pelletier

Quand on mesure 5 pieds 9 pouces et qu’on pèse 155 livres, nos chances d’atteindre un jour la Ligue nationale de hockey sont très minces. Mais allez dire ça à Jakob Pelletier, si vous en avez le courage!

L’attaquant des Wildcats de Moncton pointe au 20e rang parmi les meilleurs espoirs de l’Amérique du Nord en vue du prochain repêchage du circuit Bettman, qui aura lieu à Vancouver, les 21 et 22 juin.

Malgré sa petite taille, le joueur originaire de Québec attire de plus en plus l’attention des recruteurs avec son jeu intense et inspiré.

Il est train de prouver que la valeur d’un athlète ne se mesure pas qu’en pouces ou en livres.

«Je pense que le hockey évolue rapidement et on voit de plus en plus de petits joueurs qui réussissent à percer dans la LNH, et même qui deviennent des joueurs dominants. Je ne pense pas que ce sera un gros obstacle pour moi», affirme l’athlète âgé de 17 ans.

Les rencontres avec les recruteurs professionnels sont eu peu devenues son rituel après les parties locales.

Jusqu’à maintenant, Pelletier a discuté avec plus d’une vingtaine de formations de la LNH.

«Je ne m’attendais pas à ça en début de saison. C’est sûr que c’est plaisant d’être reconnu comme ça, mais je ne veux pas trop m’attarder à ça. Je veux juste continuer à jouer comme je suis capable de le faire.»

Comment explique-t-il cet intérêt?

«Je suis un gars intense sur la glace et je suis très compétitif. Je pense que j’ai des bonnes habiletés naturelles et je dois les utiliser au maximum. Le fait que je montre de la constance m’aide aussi beaucoup, je pense.»

Le numéro 11 connaît toute une saison.

Il occupe présentement le 10e rang des meilleurs pointeurs de la LHJMQ, avec un dossier de 25-35=60 en 44 rencontres, et une efficacité de +22.

Mais Jakob Pelletier n’est pas tellement du genre à s’asseoir sur ses lauriers et contempler son succès.

«Je pense qu’on peut toujours s’améliorer. Je veux passer du temps à améliorer mon lancer, mais aussi mon jeu défensif. Je veux être un joueur plus complet», avance-t-il.

Celui qui évolue présentement sur une unité offensive qui comprend également Brady Pataki et Mika Cyr se prépare à participer au Match des meilleurs espoirs LCH/LNH, qui sera présenté demain soir à Red Deer, en Alberta.

Cette rencontre mettra en vedette les 40 plus beaux espoirs du hockey professionnel, selon la centrale de recrutement du circuit Bettman.

Le joueur québécois entend bien profiter de cette belle vitrine au maximum.

«Je veux montrer que je suis un joueur qui peut jouer dans les deux sens de la patinoire et qui est compétitif tous les soirs. Je veux leur dire que s’ils me choisissent, ils ne seront pas déçus. Je veux également prouver que je fais partie de l’élite.»

Son coéquipier Jordan Spence (70e) participe également à cette rencontre, tout comme Oliver Turan, du Titan d’Acadie-Bathurst (146e), ainsi que Maxim Cajkovic (59e) et Filip Prikryl (205e), des Sea Dogs de Saint-Jean.