Des parties cruciales pour les Aigles Bleues

L’équipe de hockey féminine disputera ses deux plus importantes rencontres de la saison 2018-2019 en fin de semaine loin de son nid. Avec seulement six parties à disputer cette saison, le Bleu et Or n’est toujours pas assuré de participer aux séries éliminatoires.

La troupe de Marc-André Côté occupe présentement le sixième rang du classement du Sport universitaire de l’Atlantique (SUA) avec une fiche de 10-11-1 (21 points).

Les Aigles rendront visite aux Tommies de l’Université St. Thomas (17-4-1, 35 points) vendredi soir à Fredericton.

Le lendemain, la formation acadienne sera à Halifax pour un duel avec les Tigers de l’Université Dalhousie (7-13-2, 16 points).

«Je n’ai pas besoin de rappeler aux joueuses l’importance de ces deux rencontres», souligne l’entraîneur-chef de l’U de M.

«On a vaincu les Tommies lors de notre dernière partie (5 à 3) et je sais qu’ils vont nous attendre de pied ferme», mentionne Côté.

«Les filles seront prêtes pour les affronter à nouveau. On cherche à creuser l’écart entre nous et Dalhousie et c’est un match qui influencera notre sort», ajoute-t-il.

«Au classement, on est à quatre points de la quatrième position. C’est une fin de semaine déterminante.»

La capitaine Cassandra Labrie (blessure) ne sera pas disponible pour ces rencontres.

On prendra une décision à la dernière minute dans le cas de Sarah-Ève Mailhot et de Jennifer Arsenault.

La formation masculine recevra pour sa part la visite des Axemen de l’Université Acadia (7-15-2, 16 points) samedi soir à l’aréna J.-Louis-Lévesque.

Au volleyball, la bande à Monette Boudreau-Carroll (3-11, 6 points) se rendra à Halifax vendredi pour un rendez-vous avec les Huskies de l’Université St. Mary’s (5-7, 10 points).

Cette rencontre pourrait déterminer qui terminera au quatrième rang puisqu’il ne reste que six parties au calendrier régulier.

«On joue toujours bien contre les Huskies. Mais nous avons présentement des joueuses blessées et je ne pourrai décider de mon alignement qu’à la dernière minute», raconte la pilote du Bleu et Or.

«Je n’ai pas beaucoup de joueuses sur le banc. Certaines joueront seulement une manche et d’autres en joueront plus. Je verrai qui sera disponible pour chaque manche.»

Dimanche, l’U de M accueillera les Tigers de l’Université Dalhousie (14-0, 28 points).

«Ce ne sera pas facile contre Dalhousie, mais on joue bien à domicile. On ne va pas lâcher. On veut terminer la saison en beauté», souligne Monette Boudreau-Carroll.

En  athlétisme, 20 athlètes de l’université de Moncton prendront part au défi annuel de l’Université McGill, en fin de semaine à Montréal, soit Sophie Black, Myriam Cyr, Karen Farag, Constance Gilman, Rachelle Haché, Kyla Hughes, Joëlle Léger, Jessika Lepage, Carol-Ann Macdonald, Sharon Ngongo, Véronique Omalosonga, Gedeline Putre, Lisa Richard, December Sampson, Mia Schofield, Jean-Luc Bastarache, Nassim Bousmaha, Alain Doucet, Samuel Robichaud et Emmanuel Zangio.