Trois athlètes, trois sports, un week-end de rêve!

Les athlètes du Restigouche ont rayonné au courant de la dernière fin de semaine, et ce, dans des sphères bien différentes.

Jeune haltérophile amateur de Campbellton qui réside désormais à Truro en Nouvelle-Écosse, Josée Gallant a remporté, samedi, le Championnat d’haltérophilie du Nouveau-Brunswick dans la catégorie des 55kg. L’automne dernier, elle a réalisé le même exploit cette fois en Nouvelle-Écosse dans la catégorie des 59kg.

«Ce n’était pas ma meilleure performance à vie, mais elle m’a tout de même permis de l’emporter», exprime l’athlète qui a tout de même levé 78kg à l’arraché, et 93kg à l’épaulé-jeté.

Détentrice de ces deux titres provinciaux, elle a obtenu deux fois plutôt qu’une son laissez-passer pour les Championnats canadiens d’haltérophilie qui auront lieu en mai à La Prairie (Québec). Josée en sera alors à sa troisième participation à ce championnat pancanadien. On se souviendra qu’elle avait d’ailleurs remporté l’or à celui-ci à sa toute première participation en 2017. L’an dernier, alors que ses levées étaient pourtant excellentes en entraînement, les choses avaient toutefois moins bien été au moment de la compétition.

«J’avais cette pression de répéter ma performance, de me battre pour conserver mon titre. Mais n’étais pas là mentalement, et ça a joué contre moi. Cette année, ça va beaucoup mieux, je me mets beaucoup moins de pression sur les épaules. Je vais là-bas la tête plus légère et avec comme seul objectif de faire de mon mieux. D’ici là, on va continuer de s’entraîner», confie l’haltérophile qui est, soit dit en passant, copropriétaire d’une salle d’entraînement de Crossfit à Truro.

Vitesse

Une autre performance impressionnante et survenue également samedi, cette fois-ci en Gaspésie. Le patineur extrême Samuel Nadeau a remporté la toute première course Xpress de la ville de Percé, course qui s’apparente aux fameuses épreuves de Red Bull Crashed Ice.

Samuel Nadeau a remporté l’épreuve de Percé, ce qui lui a valu un billet pour Boston. – Gracieuseté

La particularité de cette course, c’est qu’elle comportait une «wild card» (laissez-passer) pour la prochaine compétition du Red Bull Crashed Ice, compétition qui aura lieu en fin de semaine au célèbre Fenway Park de Boston, l’antre des Red Sox.

«Je ne m’attendais pas de participer à beaucoup de compétitions cette année, mais quand j’ai vu que cette course faisait partie du circuit et qu’il y avait une wild card de disponible, j’ai tout donné pour l’avoir. Et ç’a fonctionné», confie l’athlète

Le patineur d’Atholville – qui a déjà une demi-douzaine de Red Bull Crashed Ice derrière la cravate – remontera beaucoup plus rapidement sur la glace que prévu.

«Ce ne sera pas mon premier rodéo, mais celui-ci n’est pas n’importe quel Crashed Ice non plus. Ce sera le premier à dérouler à l’intérieur d’un stade. Le parcours est très impressionnant, un parcours qui risque autant de faire ressortir le meilleur que le pire des coureurs. Et on s’entend que le Fenway Park c’est tout un stade également», souligne Samuel.

Lors de ses participations précédentes, ce dernier a terminé à deux reprises à l’intérieur du top 32. Cette fois, il hausse la barre et vise, rien de moins, que le top 16.

La compétition aura lieu ce samedi.

Encore plus vite

Finalement, la troisième athlète du Restigouche qui s’est illustrée en fin de semaine est membre du club de patinage de vitesse Les Comètes du Restigouche, Courtney Charlong. La patineuse de 12 ans a abaissé son record personnel au 200m pour une cinquième fois cette saison. La dernière fois fut ce week-end lors de la compétition de Dieppe. Ce tour de piste lui aura également permis de fracasser le record provincial au 200m dans sa catégorie d’âge avec un chrono de 21.308 secondes. Le record était auparavant détenu par une certaine Courtney Sarault, étoile montante en patinage de vitesse au pays et qui fait désormais partie de l’équipe nationale féminine.

La patineuse de vitesse Courtney Charlong a brisé le record provincial du 200m chez les filles, un record qui appartenait auparavant à une certaine Courtney Sarault. – Gracieuseté

La patineuse restigouchoise a également abattu le record provincial au 400m (40.654 secondes), record qu’elle détenait elle-même depuis quelques semaines, mais qui n’avait préalablement pas bougé depuis huit ans.