Un pas de géant pour les Aigles Bleues

L’équipe de hockey féminine des Aigles Bleues de l’Université de Moncton est dans le siège du conducteur.

Le Bleu et Or (12-14-1, 25 points) a franchi un pas de géant en vue d’une participation aux séries éliminatoires, mercredi soir, avec une victoire de 4 à 1 sur les Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick (13-10-4, 39 points).

Katryne Villeneuve (17e et 18e), Aude Massé (5e) et Katherine Dubuc (8e) ont touché la cible pour les gagnantes.

Emma Borbandy (2e) a riposté du côté des perdantes.

Tout ce que l’U de M a maintenant besoin de faire pour assurer sa participation aux séries, c’est de l’emporter samedi soir contre les Mounties de l’Université Mount Allison à Sackville.

Maëlle Rioux, des Aigles Bleues, tente de marquer. mais Kendra Woodland ferme la porte. – Acadie Nouvelle: Stéphane Paquette

Les Tigers de l’Université Dalhousie, elles, doivent remporter leurs deux dernières parties de la saison et espérer une défaite des Aigles Bleues samedi.

«On a encore du travail à faire, mais c’est un pas dans la bonne direction», avance l’entraîneur-chef Marc-André Côté.

«Notre désavantage numérique a fait un gros travail et (Audrey) Berthiaume a fait les gros arrêts au bon moment. La concentration des filles était à la bonne place ce soir», affirme-t-il.

«Samedi, on va se préparer comme si c’était un match de séries. On n’a pas le luxe de prendre ça comme une partie facile. En fait, on joue des parties de séries depuis janvier.»

Tout le monde veut la rondelle, y compris Maëlle Rioux et Katryne Villeneuve, des Aigles Bleues. – Acadie Nouvelle: Stéphane Paquette

Katryne Villeneuve a pris les choses en mains avec deux buts.

«On a sorti un gros match et on méritait la victoire. L’entraîneur nous avait donné comme défi de jouer notre meilleur match de la saison tout le monde ensemble. Ce n’est pas arrivé souvent cette saison qu’on avait les 20 filles ensemble en même temps sur la glace», explique le numéro 96.

«Samedi, ce sera ma dernière partie de saison régulière dans le hockey universitaire et je vais donner tout ce que j’ai.»

La capitaine Cassandra Labrie a parlé d’un bel effort collectif pour expliquer la victoire.

«On a bien travaillé, on a travaillé intelligemment. C’était une performance vraiment importante. Je me force vraiment en ce moment pour ne pas pleurer!», rigole-t-elle.

«On a deux gros points à aller chercher samedi, et de la façon dont nous avons joué ce soir, j’ai confiance que ce ne sera pas mon dernier match avec les Aigles Bleues.»

Il semblait clair dès les premiers instants du match que le Bleu et Or n’entendait pas à rire pour ce dernier match de saison régulier dans leur nid.

Katherine Dubuc a lancé son équipe en avant avec un tir des poignets dans la lucarne que Kendra Woodland n’a jamais vu.

Katryne Villeneuve doublait la mise dès la 35e seconde de jeu du deuxième engagement en sautant sur un retour de tir.

À l’autre bout, Audrey Berthiaume se dressait comme une forteresse devant les Reds, stoppant les 22 tirs dirigés vers elle.

Aude Massé a creusé l’écart à trois buts au dernier tiers, mais Emma Borbandy a rendu les choses intéressantes.

Sauf que la grande Katryne Villeneuve a enlevé tout espoir de remontée aux visiteuses dans un filet désert.