Patinage extrême: «Ça me prendrait les gros jambons à Bruno!»

Réputé pour déplacer beaucoup d’air même au repos, Samuel Nadeau est fou comme un balai ces jours-ci. La faute est imputable au hasard.

Le casse-cou d’Atholville, était déjà reconnaissant, et avec raison, de compétitionner avec la crème du circuit mondial au Red Bull Crashed Ice de Boston qui est présenté en fin de semaine au célèbre Fenway Park. Sauf qu’il était bien loin de se douter qu’il allait figurer en ce vendredi matin sur la page frontispice du Metro Wknd de Boston.

Samuel Nadeau était bien loin de se douter qu’il allait figurer en ce vendredi matin sur la page frontispice du Metro Wknd de Boston. – Gracieuseté

Et, c’est sans oublier que son co-chambreur est Tomas Stastny, le fils de l’ancienne vedette des Nordiques de Québec Anton Stastny. Avouez que vous avez connu des hasards beaucoup plus pénibles.

À l’instar de Monica Boudreau chez les dames, Nadeau a obtenu son laissez-passer en remportant la Course Xpress de Percé, samedi dernier.

Et comme à son habitude, Nadeau n’a pas été avare de mots lorsqu’interrogé sur sa participation à l’épreuve de Boston, mercredi. Le jeune verbomoteur avait surtout hâte d’effectuer une première descente d’entraînement prévue en début de soirée jeudi.

«Je me sens en forme. OK, ce n’est pas la super forme, mais je suis quand même en assez bonne condition physique. J’ai juste 22 ans, alors j’ai encore du jus dans la tank», raconte dans un même souffle le sympathique athlète.

«C’est sûr que ce ne sont pas les mêmes adversaires qu’à Percé. Ici, tous les tops du circuit mondial sont là. Le défi n’est donc pas le même. Mon objectif est de passer au travers des qualifications de vendredi soir pour prendre part au gros show du samedi. Et un coup là, je souhaite d’obtenir un top 16. Ça serait mon premier en carrière au niveau senior. En tout cas, j’ai hâte de me frotter aux vrais pros», confie celui qui avait pris le troisième rang mondial il y a deux ans dans la division junior.

Nadeau ne cache pas que la superbe piste du Fenway Park a de quoi faire douter.

«Elle a l’air d’une piste très technique et également très rapide. Ça adonne bien, c’est habituellement le genre de parcours que j’aime. Par contre, je la trouve très longue (2000 pieds). Je ne sais pas si mes (petits) jambons vont tenir le coup. Ça me prendrait peut-être les gros jambons à Bruno (Richard)», révèle avec humour Nadeau, qui faisait bien sûr allusion aux cuisses musclées de son mentor.