Jeux du Canada: un groupe spécial avec de grandes attentes

Le Nouveau-Brunswick peut-il faire mieux que sa sixième place enregistrée aux Jeux de Corner Brook en 1999, comme il l’avait également fait en 1983 à Saguenay-Lac-Saint-Jean et en 1987 au Cap-Breton? À voir le potentiel de l’équipe qui s’envolera jeudi pour l’Alberta, la réponse est oui.

Pour l’entraîneur-chef Philip Richer, l’objectif est de faire en sorte que les Jeux du Canada de Red Deer soient historiques pour le hockey néo-brunswickois. Rien de moins.

Richer n’hésite pas un instant pour dire que son groupe de joueurs, tous nés en 2003, est de grande qualité. Un grand cru qui, à son avis, n’a rien à envier à celui de 2002 avec les Lukas Cormier, Nicolas Savoie, Alexandre David, Josh Lawrence et compagnie.

«Nous avons un groupe spécial, dit-il. En fait, je suis aussi à l’aise avec mon groupe de 2003 que je ne le serais si j’avais le groupe de 2002.»

Cela dit, au-delà du talent, Richer raconte que la première qualité recherchée auprès de chaque joueur lors du camp de sélection était l’éthique de travail. Richer et ses adjoints Eric Neilson et Kevin Pottle voulaient des jeunes qui n’auraient pas peur de se retrousser les manches et qui n’auront aucune hésitation à se salir le nez dans les coins de patinoire au besoin.

«Nous avons beaucoup insisté là-dessus, confie Richer. Nous ne voulions pas de gars qui se seraient fiés uniquement à leur talent.»

Bien sûr, se présenter aux matchs en bottines de travail (c’est une image), n’empêchera pas Équipe Nouveau-Brunswick de marquer des buts. Et à ce niveau, l’équipe a tout ce qu’il faut pour faire des dégâts en zone ennemie avec les Peter Reynolds, Cole Huckins, Josh Nadeau, David Doucet, Drew Elliott, Connor McCluskey et Patrick LeBlanc à l’attaque, de même qu’Evan Nause, Eli Bennett et Jack Dickie à l’arrière.

«Nous avons facilement de cinq à six joueurs qui pourraient être repêchés dans les cinq premières rondes du prochain repêchage de la LHJMQ, mentionne Philip Richer. À Red Deer, nous aurons une équipe rapide avec de très bonnes habiletés et qui peut aussi s’illustrer sur le plan physique. Nous pourrons donc jouer tous les styles de jeu et nous avons plein de gars qui peuvent jouer plusieurs rôles.»

Le Nouveau-Brunswick fera partie de la très relevée poule A qui comprend aussi le Québec, l’Ontario, la Nouvelle-Écosse, le Nunavut et les Territoires du Nord-Ouest. La poule B est composée de l’Alberta, la Colombie-Britannique, le Manitoba, la Saskatchewan, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador.

Les Néo-Brunswickois entameront la ronde préliminaire samedi en affrontant le Québec à 19h, heure du N.-B. Dimanche, ce sera au tour de l’Ontario, toujours à 19h. La troupe de Philip Richer complétera sa ronde préliminaire lundi en faisant face à la Nouvelle-Écosse sur le coup de 15h30.

David Doucet nommé capitaine

David Doucet sera le capitaine d’Équipe Nouveau-Brunswick à Red Deer. Le joueur de centre de Baie-Sainte-Anne a appris la bonne nouvelle au milieu de l’après-midi, mercredi.

Doucet, qui évolue cet hiver avec les Gladiateurs de Newbridge sous les ordres de l’ancienne vedette du Titan d’Acadie-Bathurst Olivier Filion, aura pour adjoints Peter Reynolds, de Fredericton, Drew Elliott, de Musquash, et Cole Fraser, de Riverview.

«David a été choisi à l’unanimité, affirme l’entraîneur-chef Philip Richer. C’est un jeune qui est mature, qui possède une belle personnalité, qui est toujours positif et qui a une éthique de travail irréprochable.»

«David a de plus déjà une belle expérience sur la scène nationale puisqu’il a remporté la Coupe Telus (championnat canadien midget AAA) avec les Hounds de Notre-Dame le printemps dernier. C’est bien simple, David est un exemple à suivre», insiste Richer.

«J’ai vraiment hâte», révèle pour sa part Doucet.

«Ça va être une belle expérience. En tout cas, ça va être le fun pour sûr», poursuit-il.

«Lors du camp de sélection,, il y a deux joueurs qui ont déjà pris part aux Jeux qui sont venus nous parler de leur expérience. Ça m’a encore plus donner le goût d’y participer. Juste à les écouter parler, j’en avais des frissons», raconte Doucet, qui ne se souvient malheureusement pas des deux joueurs en question.

David Doucet tiendra évidemment un rôle de premier plan dans l’équipe néo-brunswickoise. Il a l’intention de pratiquer le même style de jeu qui le caractérise et qui consiste à travailler comme si sa vie en dépendait à chacune de ses présences et à faire attention aux moindres détails dans les trois zones.

«J’aime travailler dur dans chaque zone, dit-il. Je m’inspire d’un joueur comme Patrice Bergeron dont j’aime beaucoup la façon de jouer. Il joue de la bonne façon.»

Selon Doucet, le Nouveau-Brunswick a tous les éléments pour bien faire à Red Deer.

«Même si nous avons beaucoup de joueurs de talent, chacun des gars dans cette équipe est prêt à faire de l’échec avant, à gagner ses batailles le long des rampes et à bloquer des lancers», soutient Doucet.

«Nous allons être un club très difficile à battre et à jouer contre», ajoute-t-il.

De Pointe-Alexandre à Red Deer

Originaire de Pointe-Alexandre, Pierre-Vincent Guignard ignore encore s’il sera le gardien numéro un à Red Deer, mais il est clair dans sa tête qu’il peut mener cette équipe vers son meilleur classement à vie.

«Je suis un peu nerveux, mais c’est une bonne nervosité, dit-il. Je suis surtout prêt. Tous les gars sont prêts dans l’équipe. Nous allons nous présenter là-bas avec l’idée d’être l’équipe qui travaillera le plus fort. Nous avons comme objectif de nous retrouver dans la ronde des médailles.»

Guignard, qui évolue comme David Doucet avec les Gladiators de Newbridge, aime beaucoup la profondeur de l’équipe. Il ne tarit d’ailleurs pas d’éloges envers la brigade défensive.

«Nous avons de gros défenseurs qui sont mobiles et j’en suis content. Je suis à l’aise derrière eux. J’ai une bonne brigade devant moi à Newbridge, mais ça n’a rien à voir avec celle des Jeux du Canada. Et à l’attaque, plein de gars peuvent remplir le filet, à commencer par Peter Reynolds, David Doucet et Phil Huckins. Il y en plusieurs autres», indique le portier de 5 pieds 10 pouces et 170 livres.

L’attaquant Yanic Duplessis, de Saint-Antoine, abonde dans le même sens que son coéquipier quant à la valeur de l’équipe néo-brunswickoise.

«Nous avons de très bons joueurs à toutes les positions et d’excellents entraîneurs», affirme Duplessis, qui évolue pour les Flyers de Moncton.

«Nous sommes tous sur la même longueur d’onde et tous les gars sont gourmands pour ces Jeux», révèle-t-il.

Duplessis, dont le style est axé sur la vitesse et le jeu dans les coins de patinoire, est prêt à jouer tous les rôles que les entraîneurs voudront bien lui faire jouer.

«Je suis prêt à tout faire pour aider le club à gagner, que ce soit marquer des buts, aller dans les coins de patinoire… n’importe quoi. J’ai l’intention d’en mettre plein la vue devant les recruteurs», assure l’ailier droit de 5 pieds 11 pouces et 195 livres.

Classements antérieurs de l’équipe masculine de hockey

2015 (Prince George, C.-B.) 8

2011 (Halifax, N.-É.) 8

2007 (Whitehorse, Yukon) 7

2003 (Bathurst/Campbellton, N.-B.) 8

1999 (Corner Brook, T.-N.) 6

1995 (Grande Prairie, Alb.) 8

1991 (Charlottetown, Î.-P.-É.) 8

1987 (Cap-Breton, N.-É.) 6

1983 (Saguenay-Lac-Saint-Jean, Qué.) 6

1979 (Brandon) 9

Alignement de la formation masculine

Gardiens: Pierre-Vincent Guignard (Pointe-Alexandre), Nicholas Sheehan (Moncton).

Défenseurs: Eli Barnett (Riverview), Jonathan Desrosiers (Dieppe), MacLaren Dick (Saint-Jean), Jack Dickie (Rothesay), Keegan Hunt (Moncton), Evan Nause (Riverview).

Attaquants: Alex Cormier (Dieppe), Alexis Daniel (Dieppe), David Doucet (Baie-Sainte-Anne), Yanic Duplessis (Saint-Antoine), Drew Elliott (Musquash), Cole Fraser (Riverview), Cole Huckins (Fredericton), Charlie Jackson (Saint-Jean), Dominic LeBlanc (Shediac), Carter McCluskey (Grand Bay-Westfield), Josh Nadeau (Saint-François-de-Madawaska), Peter Reynolds (Fredericton).

Entraîneur-chef: Philip Richer (Rothesay).

Entraîneurs adjoints: Eric Neilson (Lincoln), Kevin Pottle (Fredericton).

Entraîneur des gardiens: Kirk Gormley (Fredericton).

Directeur des opérations: Norbert Laforge (Grand-Sault).

Thérapeute: Jess Sears (Memramcook).

Gérant d’équipement: Mike Burrell (Woodstock).