Les Aigles Bleues en confiance à l’aube des séries

Audrey Berthiaume en sera à ses toutes premières séries dans le hockey universitaire. Et pourtant, la gardienne de l’équipe féminine de hockey des Aigles Bleues de l’Université de Moncton affiche une assurance qui semble inébranlable. Un très bon présage pour l’équipe de Marc-André Côté.

Il faut dire que la portière numéro un de l’U de M a connu une solide saison 2018-2019, comme en témoigne sa moyenne de 2,38 et son efficacité de ,917.

La Québécoise semble donc en pleine possession de ses moyens à quelques heures du début de la série quart de finale entre le Bleu et Or et les Huskies de l’Université St. Mary’s.

«Je ne suis pas nerveuse. J’ai eu toute l’année pour me préparer. On réalise que c’est une nouvelle saison et on est prêt pour ça», affirme-t-elle.

«Personnellement, je ne changerai rien à ma préparation. On ne veut pas changer la formule, surtout quand ça va bien. On doit juste prendre ça comme une partie ordinaire. C’est un match important, mais je sais qu’on est capable de sortir une grosse partie.»

En saison régulière, les Aigles Bleues ont conservé un piètre dossier de 0-4 face à la formation néo-écossaise.

Tout ça appartient au passé, affirme Audrey Berthiaume.

«Je pense que toutes les filles ont hâte à cette série-là. On est prêtes pour les affronter», avance celle qui a récolté pas moins de cinq jeux blancs cette saison.

«On a beaucoup travaillé sur notre système au cours de la semaine. On veut jouer de la façon dont les Aigles sont capables de jouer. On sait que si on fait toutes les bonnes choses, on va être capable de les battre.»

Pour renverser une équipe qui a offert un rendement de 18-9-1 en 2018-2019, le Bleu et Or (13-14-1) devra surtout miser sur sa vitesse, croit Berthiaume.

«On est une équipe rapide, et pour avoir du succès, on doit bien exécuter nos jeux», mentionne le numéro 31 de l’U de M.

Malgré la pression, Audrey Berthiaume a l’intention de profiter pleinement des séries 2019.

«On a encore du plaisir à jouer. Le hockey, c’est un jeu. On va sortir en force vendredi», promet-elle.

La première rencontre de cette série deux de trois sera présentée à Halifax à compter de 19h30. Le premier match à Moncton est prévu pour dimanche à 16h.

Le match que la formation masculine devait disputer aux Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard mercredi soir a été déplacé à jeudi soir à Charlottetown.

Ce qui signifie que la première rencontre de la série quatre de finale deux de trois dans le nid des Aigles aura lieu samedi soir à 19h, soit en même temps que le match Olympiques de Gatineau-Wildcats de Moncton au Centre Avenir, la Course de patinage extrême à Memramcook et le premier match de la série entre les Flyers de Moncton et le Moose du Nord (midget AAA) au Centre Superior Propane.

Les amateurs de sport auront donc des choix déchirants à faire.