Les Aigles Bleus ont déjà le dos au mur

La troupe de Judes Vallée fera face à l’élimination samedi soir dans son nid, après un revers de 3 à 2 subi en prolongation, jeudi soir à Charlottetown.

Les Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard prennent donc une avance de 1-0 sur les Aigles Bleus de l’Université de Moncton, dans cette série quart de finale 2 de 3 du Sport universitaire de l’Atlantique (SUA).

C’est un but du capitaine Brent Andrews après trois minutes de jeu lors de la quatrième période qui a permis aux locaux de l’emporter et de prendre une sérieuse option sur la série.

Nick Schlumanski et Gabe Buertler ont été les autres marqueurs des gagnants.

Ryan Chiasson et Édouard Michaud ont riposté pour l’Université de Moncton dans une cause perdante.

C’est un entraîneur déçu, mais absolument pas découragé qui a commenté la prestation de son équipe jeudi soir.

«On a joué une bonne première période. Mais en deuxième, deux mauvais changements leur ont donné deux buts. On a changé notre jeu en deuxième et c’est dommage qu’on fasse ça à ce stade-ci de l’année. On a commencé à jouer en dentelle et ça nous a coûté cher», affirme-t-il.

«C’est évident qu’on doit créer plus de choses offensivement. On ne fait pas ce qu’on devrait faire pour gagner. On laisse travailler notre chum et on espère avoir une passe miraculeuse sur la palette. Il faudra travailler plus fort. Il y a des moments dans la partie où j’ai senti que l’autre équipe la voulait plus que nous.»

L’entraineur-chef affirme que le moral était bon, malgré la défaite.

«Même si on s’arrachait les cheveux sur la tête, ça ne changerait pas grand-chose. On gagne la prochaine, et après, il faut revenir gagner une partie à Charlottetown. Ça s’est déjà vu.»

Les visiteurs ont disputé une première période quasi parfaite sur une glace qui leur est pourtant traditionnellement hostile.

Édouard Michaud a donné une avance de 1 à 0 à son équipe, alors que la défensive a limité les Panthers à seulement cinq tirs sur Étienne Montpetit.

Les locaux ont finalement percé la muraille du gardien de l’U de M en fin de deuxième période, en désavantage numérique s’il vous plait.

L’ancien des Broncos de Humboldt, Nick Schumlanski a sauté sur un retour pour créer l’égalité 1 à 1.

Ce but a donné des ailes aux Panthers, qui allaient prendre les devants moins de deux minutes plus tard, grâce à un tir de Gabe Guertler.

Malgré ces deux filets rapides, la troupe de Judes Vallée pouvait s’estimer heureux de compter sur un gardien au sommet de son art.

L’homme masqué a fait face à un véritable ouragan vert et blanc dans ces dernières minutes du deuxième engagement.

La seule chose qui a finalement refroidi les Panthers, c’est la fin de la période.

Si le pilote du Bleu et Or avait eu à commenter cette débandade, il aurait probablement déclaré que «la chaîne a débarqué».

Mais Ryan Chiasson a remis le Bleu et Or en selle à mi-chemin en troisième période, après une belle passe d’Alexis Roy depuis l’arrière du filet.

Le match allait donc se décider en prolongation et c’est un tir dévié du capitaine Brent Andrews qui a eu raison d’Étienne Montpetit.

Le deuxième match de la série sera disputé dans le nid des Aigles, samedi soir à 19h.