Un patineur de Saint-Léolin défie les pronostics aux Jeux du Canada

Le patineur de vitesse sur courte piste Anthony Cormier Losier performe au-delà des espoirs à Red Deer. Et à l’écouter, le meilleur est à venir vendredi au Centre des Jeux du Canada Gary W. Harris.

Jusqu’ici, l’ancien patineur des Étoiles Filantes de Caraquet est venu à quelques centièmes de seconde de battre les records provinciaux du 500m et du 1500m.

L’athlète originaire de Saint-Léolin, qui fait désormais partie du club de Fredericton, a réalisé un temps de 2m16s746c pendant la demi-finale du 1500m, ce qui le place à seulement ,046 centièmes du record d’Andrew Evans établi en 2014 (2m16s70c).

Cormier Losier a également enregistré un chrono de 42 secondes 966 centièmes pendant les qualifications du 500m, alors que la marque provinciale, qui est la propriété de Seamus Smith depuis 2016, est de 42s698c.

Au classement général, Cormier Losier a pris les 11e (1500m) et 13e (500m) rangs dans ces deux épreuves sur 54 participants. Son coéquipier Tyler MaGee a pour sa part terminé aux 11e et 13e positions lors des deux mêmes épreuves.

«Avant d’arriver ici, je visais entre le 15e et le 20e rang. J’ai obtenu de bons résultats et ça va donc mieux que ce à quoi je m’attendais, dit-il. Ça n’avait pourtant pas bien commencé au 1500m alors que j’ai dû effectuer une course supplémentaire pour obtenir ma place dans la finale D que j’ai remportée.»

Pas question toutefois de se reposer sur ses lauriers puisqu’il reste encore énormément de travail. En soirée, jeudi, il doit d’ailleurs rendre part à l’épreuve du 1000m. Pour l’instant, il est qualifié pour les quarts de finale. Les demi-finales et la finale suivront plus tard en soirée.

Puis, vendredi, il participera au relais par équipe ainsi qu’à l’épuisante course de 3000m.

«Je crois que nous pouvons causer la surprise au relais, affirme-t-il. J’ai hâte de voir. Une chose est sûre, nous devrons livrer une excellente course.»

Anthony Cormier Losier et ses coéquipiers pensent pouvoir causer la surprise et se battre pour une médaille au relais, en patinage de vitesse courte piste. – Gracieuseté: Fran Harris

Dans les faits, le Nouveau-Brunswick est en bonne position pour accéder au podium dans le relais puisqu’il a pris la troisième position lors des qualifications, lundi. Seules l’Alberta et la Colombie-Britannique ont fait mieux que Cormier Losier et ses coéquipiers. Le Québec a pris le quatrième échelon.

Questionné sur l’ambiance qui règne autour du Centre des Jeux du Canada Gary W. Harris, Anthony Cormier Losier soutient qu’elle est extraordinaire.

«C’est fou ici, confie-t-il. Les gens crient et font du bruit. Pour la finale du 1500m, il y avait près de 1000 spectateurs. C’était vraiment plaisant.»

Cormier Losier dit avoir également faire un brin de causette avec le boxeur et médaillé d’or Isaiah Haya.

«Je n’ai pas pu le voir se battre, mais je l’ai croisé et nous avons parlé un peu. Il est très sympathique», mentionne l’Acadien âgé de 17 ans.