Jeux du Canada: Kavanaugh triple médaillée dans des circonstances difficiles

Céline Kavanaugh aime les triplés. Après ses trois médailles d’argent lors des Championnats canadiens de 2018, la fondeuse paranordique a fait encore mieux en 2019 en remportant l’or à trois reprises. Et voilà qu’elle vient encore une fois de multiplier par trois le nombre de médailles autour de son cou aux Jeux de Red Deer avec deux podiums d’argent et un de bronze.

Pour la petite histoire, elle est la 12e athlète du Nouveau-Brunswick à obtenir trois médailles dans les mêmes jeux, le dernier en date étant un autre fondeur, le très réputé Louis Fortin en 2015 à Prince George. Le patineur de vitesse Mark Lackie, intronisé au Temple de la renommée du Nouveau-Brunswick en 2000, en est un autre.

La commande était quand même de taille pour Céline et sa guide Charlotte Toner, puisqu’en raison des conditions météorologiques les organisateurs ont dû devancer certaines épreuves de ski de fond. Ce qui a fait en sorte que Céline et Charlotte ont dû disputer les trois courses en trois jours, au lieu de profiter d’une journée de repos comme il était prévu à l’origine.

«Ç’a bien entendu changé notre préparation, affirme Céline. Il m’a fallu faire en sorte de mieux gérer mon énergie.»

«La récupération était effectivement très importante et c’est sans oublier que Céline avait moins de temps pour mémoriser les parcours», poursuit Charlotte.

Heureusement, tout a bien été puisque notre championne de Grand-Sault, âgée de seulement 17 ans, a ajouté deux médailles d’argent et une de bronze à sa déjà fort belle collection.

Fait à signaler, les trois adversaires de Céline à Red Deer étaient toutes beaucoup plus âgées qu’elle. La Québécoise Cindy Morin, qui a remporté les trois épreuves, est âgée de 40 ans. La Britanno-Colombienne Maya Jonas, avec une médaille d’argent et deux de bronze, en a 56. Quant à l’Ontarienne Sarah Hunt, elle a 31 ans.

Céline représente donc la relève de son sport et nous lui avons demandé si elle rêvait d’une éventuelle participation aux Jeux paralympiques.

Étonnamment, la réponse est non. Elle ne sait même pas si sera du rendez-vous de 2023, alors que les Jeux d’hiver du Canada seront pourtant présentés tout près d’ici, soit à l’Île-du-Prince-Édouard. Du moins, elle n’en sait rien pour l’instant.

«Je vais commencer cette année mes études universitaires en ingénierie à l’Université Carleton à Ottawa. Je veux me concentrer là-dessus», dit-elle.

«Le ski de fond pour moi, ça ne reste qu’un sport que je pratique pour le plaisir. Je ne suis pas encore en mesure de dire que je veux en faire un sport important dans ma vie. On verra plus tard», mentionne-t-elle.

On espère qu’elle reverra sa position parce que Charlotte Toner, sa fidèle complice depuis ses débuts, croit qu’elle est encore bien loin d’avoir atteint son plein potentiel.

«Il y a encore beaucoup de place à amélioration. Dans le ski de fond, tu atteins normalement ton plein potentiel vers 28 ans. Céline est une excellente athlète. Même qu’elle pourrait exceller dans plusieurs autres sports», signale la guide.

Athlètes du N.-B. qui ont remporté trois médailles au cours des mêmes jeux

Tarek Raafat natation Saint-Jean, N.-B.,1985

Krista Burris natation Saint-Jean, N-B., 1985

Mark Lackie patinage de vitesse sur longue piste Sydney, N.-É., 1987

Ryan Kilfoil aviron Brandon, Man., 1997

Todd Carson aviron Brandon, Man., 1997

Mark Bonham aviron Brandon, Man., 1997

Andrew Steeves aviron Brandon, Man., 1997

Katie Reynolds aviron Brandon, Man., 1997

Bryan McSorley patinage de vitesse sur courte piste Bathurst-Campbellton, N.-B., 2003

Veronica Coombes athlétisme en fauteuil roulant Sherbrooke, Qué., 2013

Louis Fortin ski de fond paranordique Prince George, C.-B., 2015

Céline Kavanaugh ski de fond paranordique Red Deer, Alb., 2019