Athlétisme: Les Aigles Bleus font l’histoire à Winnipeg

Les représentants de l’Université de Moncton ont écrit une page d’histoire de l’institution, lors des championnats du U Sport qui avaient lieu en fin de semaine à Winnipeg, au Manitoba.

Les athlètes de Steve LeBlanc ont récolté leurs premiers points sur la scène nationale en plus de 25 ans.

Jean-Luc Bastarache et Alain Doucet ont mené le bal en terminant septième et huitième de la compétition d’heptathlon, qui était présentée sur le campus de l’Université de Winnipeg.

Les deux collègues ont pris part à quatre événements jeudi et à trois autres vendredi.

Alain Doucet a terminé 11e au 60m (7s63c), 11e au saut en longueur (5,90m), 3e au lancer du poids (12,66m), 3e au saut en hauteur (1,82m), 12e au 60m haies, 3e au saut à la perche (4,05m) et 7e au 1000m (2m57s96c).

De son côté, Jean-Luc Bastarache a fini 12e au 60m (7s68c), 6e au saut en longueur (6,29m), 7e au lancer du poids (11,44m), 10e au saut en hauteur (1,73m), 10e au 60m haies, 2e au saut à la perche (4,15m) et 3e au 1000m (2m54c65c).

Au classement par équipe, l’Université de Moncton a inscrit trois points, les trois premiers en plus d’un quart de siècle.

«Je suis content de terminer ma carrière universitaire au championnat canadien», mentionne Jean-Luc Bastarache.

«J’aurais préféré avoir un meilleur résultat, mais c’est fini. Pour un athlète qui  ne connaissait presque rien de l’athlétisme, il y a cinq ans, j’ai fait du progrès avec Steve LeBlanc», ajoute-t-il.

Son coéquipier Alain Doucet était aussi envahi par les émotions.

«C’est la fin. Je suis quand même content de mon total, même s’il est inférieur à celui que j’ai obtenu aux championnats du SUA», mentionne-t-il.

Chez les femmes, Kyla Hughes a fini au 11e rang au lancer du poids avec un jet de 11,69m.

«J’ai beaucoup aimé mon expérience et j’ai déjà hâte à l’année prochaine. Je vais apprendre de ceci, même si je suis un peu déçue de ma performance», exprime-t-elle.

L’entraîneur Steve LeBlanc a salué le travail de se protégés.

«Ce sont nos premiers points au classement national depuis l’époque de Joël Bourgeois, il y a 25 ans. Pour nous, c’est mission accomplie. On a atteint notre objectif.»