Le gardien des Aigles Bleus recrue de l’année au Canada

Deux athlètes des Aigles Bleus de l’Université de Moncton ont vu leurs efforts reconnus au niveau national lors du banquet d’U Sports, qui avait lieu mercredi soir à Lethbridge, en Alberta.

Le gardien Étienne Montpetit a mérité le prix Clare Drake, remis à la recrue par excellence au hockey universitaire canadien, après une première campagne exceptionnelle avec le Bleu et Or.

Le portier québécois a présenté une fiche de 12-11, avec une moyenne de 2,85 et trois jeux blancs.

Son efficacité de ,923 et ses 793 arrêts ont été les meilleurs au Canada en 2018-2019.

«C’est un bel honneur», mentionne l’ancien des Tigres de Victoriaville et des Foreurs de Val-D’Or dans la LHJMQ.

«On a eu une belle progression comme équipe et ce n’est pas seulement moi. Mes coéquipiers ont aussi fait du très bon travail devant moi toute l’année. Cet honneur individuel est un boni pour moi», raconte le numéro 39 de l’U de M.

«Ce prix me motive pour prouver au reste du Canada qu’on a une équipe qui aspire à un championnat national. C’est notre but ultime», ajoute-t-il.

L’entraîneur-chef Judes Vallée parlait d’une récompense bien méritée.

«Étienne a connu toute une saison. Il nous a permis de remporter un bon nombre de parties cette saison avec ses arrêts clés et parfois même spectaculaire. S’il voit la rondelle, il va pouvoir l’arrêter», souligne-t-il.

Montpetit a évidemment été choisi au sein de l’équipe des recrues d’U Sports.

Il a aussi mérité trois honneurs dans le circuit du Sport universitaire de l’Atlantique, soit le titre de recrue de l’année, une nomination parmi les étoiles chez les recrues et une place au sein de la première équipe d’étoiles du SUA.

De son côté, l’attaquante Katryne Villeneuve a mérité une place au sein de la deuxième équipe d’étoiles du circuit canadien universitaire à sa dernière campagne à l’Université de Moncton.

L’ancien numéro 96 a présenté une fiche exceptionnelle de  19-17=36 en 28 rencontres, ce qui lui a permis de mettre la main sur le championnat des pointeuses.

La Franco-Ontarienne a poursuivi sa saison en permettant à l’équipe du Canada de décrocher une médaille d’argent lors des 29e Universiades d’hiver, qui viennent d’être présentées en Russie.