Boxercice: se mettre en forme… et évacuer ses frustrations!

Elles ne veulent pas devenir Mike Tyson, Yvon Durelle, Jacques LeBlanc ou même Ronda Rousey. Tapocher sur un sac de sable, faire de l’exercice entre amies et se mettre en forme, voilà ce qui anime un petit groupe de femmes qui se donnent rendez-vous trois fois par semaine au gymnase de Dominic Babineau (Don’t Blink) à Dieppe.

La boxercice est en train de se tailler une place de choix en Acadie pour bon nombre de femmes qui désirent demeurer actives à travers une vie quotidienne complètement folle.

Sous la gouverne de Carron Moore, une douzaine de boxeuses en herbe s’éclatent en découvrant un nouveau sport.

C’est le cas de Rachelle Gallant, de Shediac.

«Je m’entraîne dans différents arts martiaux depuis environ 10 ans», raconte-t-elle.

«C’est quelque chose que j’ai toujours voulu faire. Ça permet de bâtir la confiance et l’estime de soi. Et dans l’ensemble, je me sens beaucoup mieux. C’est tout un exercice.»

Selon elle, les avantages du boxercice sont nombreux.

Rachelle Gallant s’entraîne avec Carron Moore. – Acadie Nouvelle: Stéphane Paquette

«Je fais surtout ça pour prendre soin de moi. La boxe et les arts martiaux permettent de développer une certaine discipline et un style de vie. On sent mieux et on se sent plus en contrôle de son corps et de son esprit», mentionne Rachelle Gallant.

«Je vois des effets bénéfiques de toutes sortes et je le recommanderais à toutes les femmes qui veulent faire une activité physique.»

Michelle Trecartin, de Campbellton, est aussi devenue une adepte.

«J’ai toujours aimé le conditionnement physique. J’aime aussi tout ce qui touche la boxe. J’ai commencé à faire de la boxe avec mon petit garçon l’an passé. Je voulais être capable de le suivre et le faire pratiquer», précise-t-elle.

«Ma forme physique s’est beaucoup améliorée depuis que je fais ça. J’adore ça. On peut se défouler sur des sacs en plus!»

Carron Moore se dit heureuse de voir de plus en plus de femmes se pointer le nez au gymnase.

«On s’entraîne ensemble, on vient dégoulinantes de sueur et on s’amuse. La boxe est un des meilleurs programmes d’entraînement que vous pouvez trouver. Plusieurs femmes avaient peur qu’elles allaient se faire frapper ou qu’elles allaient devoir frapper quelqu’un, mais ce n’est pas du tout le cas», explique celle qui a une formation en karaté.

«On se contente des sacs de sable, de la corde à danser et des exercices. Pour les femmes, c’est une belle alternative au gymnase traditionnel ou au tapis roulant», ajoute-t-elle.

«La boxercice permet aux femmes de sortir de la maison, d’avoir un peu de temps loin de leurs enfants et de leurs maris, mais aussi de sortir les frustrations qu’elles peuvent avoir à propos de ces mêmes enfants et ces mêmes maris sur des sacs de sable!», rigole Carron Moore.

L’entraîneuse espère étendre son programme à des familles entières.

«On est présentement en discussion pour mettre sur pied quelque chose qui s’adresse aux enfants pour celles qui n’ont pas de gardiennes ou qui veulent faire de l’activité physique avec leurs enfants. Ce serait plaisant pour tout le monde.»