Un premier titre depuis 2015 pour les Matadors

Un doublé d’Alex Melanson a permis aux Matadors de l’école Mathieu-Martin de l’emporter 6 à 2 sur les Lions de l’école Leo Hayes de Fredericton et de mettre la main sur le championnat provincial AAA de l’Association interscolaire sportive du Nouveau-Brunswick de hockey, dimanche à Fredericton.

Il s’agissait pour l’établissement de Dieppe d’un premier titre provincial depuis 2015.

Les Matadors succèdent aux Trojans de l’école Harrison-Trimble (Moncton), qui l’avait emporté en 2018.

Les autres buts des champions ont été l’oeuvre de Jonathan Menchions, Samuel Cormier, Maxime Prillo et William Bourque.

Tyler Tobin et Adam Gallop ont répliqué dans une cause perdante avec deux buts chacun pour l’école Leo Hayes (Fredericton).

«C’était la partie la plus importante de la saison pour nous. On a vraiment connu une saison de rêve», souligne l’entraîneur-chef Éric Prillo.

On parle effectivement d’une campagne de 52-3-0 pour les Matadors en 2018-2019.

«On a eu une bonne discussion avec les gars avant la partie de dimanche et ils étaient tous prêts à jouer ce gros match. Le plus important, c’est qu’on ne voulait pas avoir de regrets», ajoute l’entraîneur-chef.

«On a connu une bonne saison et on se devait de terminer ça sur une bonne note. Je ne peux pas être plus heureux pour les jeunes. Toutes les parties ont été difficiles. Il ne faut pas oublier que ce sont les meilleures équipes de hockey de la province qui étaient ici en fin de semaine.

Ce dernier s’est attardé sur le leadership de ses vétérans tout au long du tournoi.

«Nos neuf joueurs de 12e année ont été de très bons leaders. Nous avons tous vécu une saison inoubliable. C’est un souvenir que les joueurs vont se rappeler pour le reste de leur vie», affirme Prillo.

Le capitaine Christian Richard flottait sur un nuage.

«C’est un sentiment incroyable. On a fait des sacrifices, certains gars ont moins joué, mais tout le monde a contribué à cette victoire», souligne-t-il.

«J’ai connu un bon tournoi dans l’ensemble, mais je suis surtout heureux d’avoir réussi à aller chercher le titre en équipe.»

Son coéquipier Maxime Prillo était fourbu, mais heureux.

«Je suis fier et excité. On la voulait vraiment (la victoire) et je pense qu’on mérite notre championnat. Tout le monde a participé à ce championnat et on peut en être fier. On était fatigués, on a eu des blessures, mais en fin de compte, c’est la victoire qui compte.»

Au niveau AA, le Thunder de l’école Woodstock High l’a emporté 6 à 1 sur les Acadiens de la polyvalente Louis-Mailloux de Caraquet lors de la finale qui avait lieu à Hartland et Carleton Nord.

Les Acadiens avaient pourtant renversé le Thunder 4 à 3, samedi, lors de la dernière ronde du tour préliminaire.