U de M: Maxime St-Cyr et Katryne Villeneuve nommés athlètes de l’année

Le hockey a volé la vedette lors du gala annuel du Service de l’activité physique et sportive de l’Université de Moncton, jeudi soir à l’hôtel Crowne Plaza.

Les attaquants Maxime St-Cyr et Katryne Villeneuve ont connu une campagne 2018-2019 exceptionnelle et ce n’est pas un hasard si l’U de M leur décerne le titre d’athlète de l’année.

Le patineur de Trois-Rivières a été nommé au sein de la première équipe d’étoiles du Sport universitaire de l’Atlantique (SUA) à sa première saison avec le Bleu et Or.

Le rapide attaquant a conclu la campagne avec un dossier de 23-9=32 en 27 rencontres, en plus d’une efficacité de +10.

«Je viens de vivre une soirée incroyable. Je ne peux pas demander plus. Je veux remercier mes coéquipiers. Sans eux, je n’aurais jamais eu ces résultats. Jean-Luc Bastarache a vraiment connu une grosse saison et je pensais que c’est lui qui gagnerait le prix. J’ai été vraiment surpris quand j’ai entendu mon nom.»

De son côté, Katryne Villeneuve a conclu son stage universitaire en beauté avec une saison dont elle se souviendra longtemps.

Le numéro 96 a remporté le championnat des pointeuses du circuit universitaire avec une fiche de 19-17=36, des chiffres qui lui ont permis de mettre la main sur le titre de joueuse par excellence du SUA en 2019-2020.

La Franco-Ontarienne fait aussi partie de la première équipe d’étoiles du SUA et de la deuxième d’U Sports.

Maxime St-Cyr et Katryne Villeneuve

Mentionnons également qu’elle faisait partie de l’équipe canadienne qui a remporté la médaille d’argent, lors des Universiades d’hiver qui ont été présentées en Russie en mars.

En cinq saisons avec les Aigles Bleus, Villeneuve a présenté un rendement de 53-65=108 en 102 parties.

«C’est la conclusion de tout mon travail que j’ai mis dans le hockey depuis plusieurs années. Ça fait chaud au cœur de recevoir un honneur comme ça.»

Le gardien de l’équipe masculine de hockey, Étienne Montpetit, mérite pour sa part le titre de recrue masculine de l’année.

Le portier québécois a reçu le titre de recrue de l’année du SUA et d’U Sports, en plus d’être choisi sur l’équipe des recrues des deux circuits.

Il mérite aussi une place sur la première équipe d’étoiles du SUA et sur la seconde d’U Sports.

À sa première campagne à l’U de M, il a conservé un pourcentage d’arrêts de ,923.

«C’est un bel honneur. Je remercie l’Université de Moncton qui a voulu me faire confiance. On a eu une bonne progression cette année. Ce n’est pas un honneur individuel pour moi, mais un honneur collectif.»

Chez les femmes, c’est Kyla Hughes qui mérite le titre.

L’athlète acadienne a remporté une médaille d’or au lancer du poids et une d’argent au lancer du marteau lors des championnats d’athlétisme du SUA, en février dernier.

Elle a aussi remporté le bronze au lancer du poids lors du Défi McGill à Montréal.

Elle a notamment établi une nouvelle marque de l’U de M avec un tir de 12,56 m.

Le pilote de l’équipe masculine de hockey, Judes Vallée, est choisi entraîneur de l’année à l’Université de Moncton.

Il a mené son équipe à une participation aux séries avec un dossier de 14-13-3.

L’équipe n’avait remporté que trois rencontres lors de la saison précédente.

«C’est une histoire d’équipe tout ça. Ce sont les entraîneurs, ce sont les joueurs et c’est Étienne Montpetit. La gang a formé une grande famille et il y a beaucoup de travail de personnes dans l’ombre.»

Le prix James Bayer est décerné à la hockeyeuse Sarah-Ève Mailhot.

Ce prix est remis à l’athlète qui s’est le plus démarqué par ses études, ses performances athlétiques, ses qualités de leadership, son esprit sportif et sa contribution à la communauté.

La direction du Service de l’activité physique et sportive remet enfin le prix Mérida à Marie-Pier Corriveau, de Codiac FM.

Les athlètes les plus utiles à leur équipe sont Véronique Omalosonga et Jean-Luc Bastarache (athlétisme), Carol-Ann Macdonald et Nassim Bousmaha (cross-country), Katryne Villeneuve et Étienne Montpetit (hockey), Monica Gallant et Jean-Michel Dako (soccer) et Pascale Doiron (volleyball).