Les Capitals «sont battables» – Pierre-Luc Lurette

«C’est sûr que c’est une belle machine de hockey, mais on a prouvé samedi qu’ils sont battables.»

Les Tigres de Campbellton ont surpris pas mal de monde en fin de semaine en allant chercher une victoire de 2 à 0 face aux Western Capitals de Summerside sur leur propre patinoire.

Après tout, on parle ici de l’une des meilleures formations de hockey junior A au Canada en 2018-2019.

Sauf que les hommes de Greg Leland ont refusé de se laisser intimider par tout ça.

Dawson Stairs (3e) et Drew Toner (4e) ont marqué en première période, alors que le gardien Tristan Gray a stoppé les 33 tirs dirigés vers lui.

Si cette victoire était un peu inattendue, les joueurs des Tigres affirment ne pas être surpris du résultat.

«On sait la façon dont on peut jouer. On savait qu’on avait le talent pour les battre», affirme le défenseur Pierre-Luc Lurette.

«Avec la série qu’on a jouée contre Edmundston (le Blizzard), on avait le vent dans les voiles en entrant dans cette série. On a vraiment bien joué défensivement. On a réussi à éteindre leurs gros canons», ajoute-t-il.

«On sait qu’on est les négligés dans cette série et on voulait rentrer dans leur aréna en allant chercher le momentum. On voulait aller chercher l’avantage de la glace pour le reste des séries.»

On peut donc s’attendre à une forte réplique des Western Capitals, mardi soir à Campbellton pour le match numéro deux.

«Il faudra sortir fort mardi parce qu’on sait que ce n’est pas une équipe facile à vaincre. Mais je pense que notre victoire de samedi a donné de la confiance aux gars. Tout le monde a réalisé qu’on peut les battre et gagner cette série-là», indique le patineur âgé de 20 ans.

«On devra continuer de jouer solide défensivement et de mettre de la pression sur leurs défenseurs. Ils ont seulement cinq arrières et il faut les faire travailler en mettant des rondelles profondément dans leur zone.»

Le patineur acadien affirme que les Tigres peuvent maintenir le même niveau de jeu pour le reste de cette série quatre de sept.

«On a mieux joué qu’eux samedi et je pense qu’on peut faire ça pour le reste de la série. On devra rester discipliné et continuer à bien jouer défensivement. Ils ont beaucoup de gros marqueurs et de bons attaquants et il faut s’assurer de limiter leurs chances de marquer», explique-t-il.

«Je dirais qu’on joue du bon hockey depuis Noël et qu’on a maintenant conscience de nos moyens. Le Blizzard nous a donné une bonne opposition et on a réussi à gagner. Ce fut une bonne victoire pour la confiance.»

Lurette s’est aussi attardé sur la fièvre sur hockey qui est descendue sur tout le Restigouche.

«J’en entends parler partout dans la ville. C’est vraiment plaisant comme ambiance. Je suis des cours au collèges et tout le monde vient me parler des parties. C’est vraiment spécial de voir tout cet enthousiasme.»

Son collègue Francis Thibeault parlait aussi de la confiance qui habite présentement les Tigres.

«On a peut-être surpris du monde, mais nous, on avait un but en tête et c’était d’aller chercher le premier match chez eux», raconte-t-il.

«Ce fut un vrai match des séries et on a vu un peu de frustration des deux côtés à certains moments. Mais on est restés fidèles à notre plan de match. On n’a pas changé notre style de  jeu pour affronter Summerside. On joue de la même façon qu’on a joué contre Edmundston et ça marche.»

Dans l’autre série demi-finale, les Lumberjacks de South Shore ont eu raison des Mariners de Yarmouth 5 à 2 samedi.

La deuxième rencontre de la série sera présentée lundi soir à Bridgewater, en Nouvelle-Écosse.