Benoît Dufresne de retour à la barre des Républicains pour 2019

À environ un mois du début de la saison, les choses commencent à se préciser dans le camp des Républicains d’Edmundston.

La formation de la Ligue de baseball senior du Bas Saint-Laurent (Ligue Puribec) annonce le retour de son gérant Benoît Dufresne.

À sa première saison à la barre de l’équipe en 2017, l’entraîneur avait mené sa troupe à une saison de 7-14.

«Lorsque le nouvel exécutif a été nommé, nous avons immédiatement vu l’importance de confirmer Benoît comme entraîneur-chef», indique le président des Républicains, Jean Lebel.

«Nous voulons offrir à notre région une équipe compétitive sur le terrain et il était évident que Benoît est la bonne personne pour mener les Républicains à un plus haut niveau», ajoute-t-il.

Le principal intéressé s’est dit comblé de la décision de la direction de l’équipe.

«Je suis très fier de retourner à la barre des Républicains», souligne-t-il.

«Nous voulons donner à nos partisans une équipe compétitive sur le terrain et également être présents dans la renaissance du baseball à Edmundston.»

La direction de l’équipe a par ailleurs confirmé l’arrivée d’un premier joueur importé pour la saison 2019.

Elixander Fernandez, un athlète âgé de 24 ans originaire de la République Dominicaine, peut évoluer à la position de receveur ou de lanceur.

Le gérant Benoît Dufresne affirme qu’il s’agit d’une acquisition de taille pour son équipe.

«Si nous allons chercher des joueurs importés, nous voulons avoir des joueurs d’impact avec un bon coup de bâton. On voulait également combler des besoins au sein de notre équipe», explique-t-il.

Le président de l’équipe abonde dans le même sens.

«Dans les années 1950, lors des premières années des anciens Républicains, la majorité des joueurs étaient des joueurs importés. Même des joueurs qui aspiraient aux ligues professionnelles», souligne-t-il.

«Edmundston était pratiquement un club-école de plusieurs équipes du baseball majeur, y compris les Dodgers de Brooklyn (maintenant de Los Angeles) ainsi que l’équipe de Philadelphie. L’expertise de ces joueurs semi-professionnels a par la suite été utilisée pour former nos entraîneurs ainsi que nos jeunes joueurs.»