Hockey Féminin: le Lightning du Nord vise haut

Surprenantes finalistes il y a un an, les filles du Lightning du Nord abordent avec nettement plus de confiance le Championnat de hockey féminin midget AAA de l’Atlantique, qui prend son envol jeudi à Bathurst. Même qu’elles seraient fortement déçues si elles ne parviennent pas à obtenir leur laissez-passer pour le Championnat canadien qui sera présenté à Sudbury du 22 au 29 avril.

«L’ambiance est bonne, soutient la jeune vedette du Lightning, Érica Plourde. Nous savons que nous avons de bonnes chances de gagner l’Atlantique cette année. En plus, nous accueillons le tournoi et nous avons donc la possibilité de l’emporter devant nos familles et nos amis.»

«Le plus important pour nous sera de faire de notre jeu défensif une priorité afin de nous donner des belles occasions de marquer en relance», explique celle qui a terminé au deuxième rang des pointeuses du Circuit midget AAA de la Nouvelle-Écosse avec une récolte de 38 buts et 16 passes.

Plourde et Mireille Martin (7-9=16 en seulement sept parties) seront évidemment les deux bougies d’allumage du Lightning qui compte aussi sur des attaquantes de premier plan comme Alexia Bernard et Clody-Lisanne Chiasson. À noter aussi leur excellent duo de gardiennes composé de Danielle Castonguay et Annick Boudreau.

«Nous croyons vraiment que nous pouvons gagner, affirme l’entraîneur-chef Éric Plourde. En fait, nous serions déçus si nous ne remportons pas le tournoi. Contrairement à la saison régulière, nous aurons cette fois-ci un alignement complet. Quand toutes les filles sont là, c’est clair dans ma tête que nous pouvons compétitionner contre de grosses équipes comme le Station Six Fire de Halifax et le Northern Subway Selects de Pictou.»

Halifax a défait Pictou pour obtenir sa place au Championnat de l’Atlantique.

«Les filles sont prêtes, révèle Éric Plourde. Elles savent ce qu’elles ont à faire. Nous avons de la vitesse et nous jouons habituellement bien dans notre territoire. Nous ne sommes pas une équipe qui donne beaucoup de lancers.»

«Nous avons aussi deux trios qui peuvent marquer des buts et un autre qui se spécialise en défensive. Nous avons également deux attaquantes qui apportent de l’énergie dans un quatrième trio et qui sont en mesure de venir se greffer à l’un des trois premiers trios si jamais il y a une fille qui se traîne les pieds. C’est sans oublier que nous avons deux excellentes gardiennes. Pour tout dire, nous avons une belle profondeur que j’aurais bien aimé avoir pendant la saison régulière. Comme le tournoi a lieu chez nous, nous espérons que les partisans seront nombreux à venir nous encourager», poursuit l’entraîneur du Lightning.

Pour le tournoi, le Lightning a décidé de rappeler trois joueuses affiliées afin de leur donner un coup de main. Il s’agit de l’arrière Kassia Schenkels, des Pulamoos de Miramichi Valley, de même que les attaquantes Marik Mallet, des Vikings de Marie-Esther, et Tahlia Mallaley, des Panthers du Nord au niveau bantam AAA.

«Nous avons définitivement un meilleur club que l’an dernier, souligne pour sa part le directeur-gérant Yoland Chiasson. Notre noyau d’il y a un an est toujours là et nous avons aussi hérité de cinq filles qui évoluaient avec les Rockets de Moncton qui n’avaient pas de club cette année.

Plusieurs universités canadiennes et américaines seront présentes afin de zieuter les hockeyeuses qui seront en mesure de faire le saut au niveau universitaire cet automne.

Chez le Lightning, près d’une dizaine de filles sont dans cette situation, dont Mireille Martin que les Aigles Bleues de l’Université de Moncton ont déjà à l’oeil.

Les quatre autres clubs en lice sont les Fundy Nationals de la région de Saint-Jean (Nouveau-Brunswick), le Station Six Fire de Halifax (Nouvelle-Écosse), les Eastern Icebreakers de St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador) et le Western Wind de Summerside (Île-du-Prince-Édouard).

Parmi les joueuses à surveiller, notons Ellen Laurence et Jillian Duggan, de Halifax, Shae-Lynn Clarke et Mackenzie Cahill, de St. John’s, ainsi que Haley Tofts, de Saint-Jean.

Trois matchs seront disputés jeudi, dont un duel entre le Lightning et les Icebreakers à compter de 19h30. Les parties pour les médailles auront lieu dimanche. À 9h, les amateurs auront droit au duel pour la médaille de bronze. Suivra à midi la rencontre pour la médaille d’or.

Mentionnons également la présence de l’ex-olympienne et ex-gardienne du Titan d’Acadie-Bathurst Charline Labonté pour les journées de samedi et dimanche, ainsi que pour le banquet de samedi soir.